DE | FR

Un local de sport «inclusif» abriterait des violences sexistes

Un local de sport dédié «aux femmes, à la communauté LGBTIQ+ et aux hommes alliés» a gelé ses activités aussitôt après leur démarrage à cause d'accusations de violences sexistes.
18.12.2021, 09:3918.12.2021, 11:05

«La première salle de sport engagée, inclusive, un espace safe pour celleux qui veulent pratiquer leur sport» a vu récemment le jour dans le quartier de Sévelin à Lausanne. L’association Axios Boxing a réussi à récolter 30'329 francs par crowdfunding afin de mettre à disposition une salle de sport «faite pour les femmes, la communauté LGBTIQ+ et les hommes alliés». Selon 24 heures, alors que l’ouverture était programmée ce mois, les cours sont déjà à l'arrêt. «Le comité d’Axios est au regret de vous informer que nous suspendons tous nos cours, avec effet immédiat», indique laconiquement le site de l'association.

Violences sexuelles et sexistes

Le quotidien vaudois révèle que ce gel des activités est dû à des accusations de violences sexuelles et sexistes. Une femme affirme qu'une personne «ayant des responsabilités au sein du club» a commis des abus sur elle. Deux soutiens de taille ont déjà pris leurs distances avec l'association. L'organisation VoGay, a décidé de mettre un terme à sa collaboration «avec une organisation qui n’agit pas et ne communique pas de manière proactive sur un sujet aussi sensible». La conseillère nationale Verte Léonore Porchet, qui fut la marraine d’Axios, a également tourné le dos à l'association. «Le comité n’a pas pris ses responsabilités. J’ai été choquée par sa réaction. Il y avait une volonté de minimiser les faits», a déclaré l'élue à 24 heures. De son côté, Axios se dit victime d'une «campagne de diffamation». Une assemblée générale extraordinaire va décider prochainement si le lieu de sport qui se voulait inclusif doit tirer la prise ou poursuivre l'aventure. (apn)

Rassemblement à Genève pour le mariage pour tous

1 / 9
Rassemblement à Genève pour le mariage pour tous
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Eric Amato de Dialogai réagit au oui au mariage pour tous

Plus de sujets sur la communauté LGBTIQ+

Le mariage pour tous, version helvétique, c'est quoi et pour qui?

Link zum Artikel

Mariage pour tous, la suite: la GPA et la transidentité

Link zum Artikel

Mariage pour tous: une victoire au goût de retard enfin comblé

Link zum Artikel

Le mariage gay «devrait être accepté dans toute l'Union européenne»

Link zum Artikel

Geneva Pride: «Je suis là pour l'amour que dégage cette manifestation»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
La Suisse vise 15 médailles aux Jeux olympiques de Pékin
Ralph Stöckli, chef de délégation, espère que les Helvètes ramèneront autant de médailles qu'à Pyeongchang en 2018. Mais le Covid fragilise les prédictions et la logistique de ces Jeux.

168 athlètes suisses aux JO de Pékin, c'est 3 de moins qu'à Pyeongchang. Mais le chef de mission Ralph Stöckli espère bien afficher un bilan aussi bon qu'en Corée du Sud en ramenant au moins 15 médailles. La compétition commence ce 4 février.

L’article