DE | FR
Bild

Journaliste chez watson, il remporte le 1er prix sans jouer un seul match

Christian Despont, pourvoyeur de finesse textuelle et plume sportive chez watson, a remporté pour la 2e fois consécutive le prestigieux Prix Denis-Lalanne. Quand le journalisme et le tennis montent au filet pour caresser Roland-Garros, dans le sens du verbe, ça tire à balles réelles! Bonus: on vous présente le héros en GIFs.



Quand un grand sensible, doublé d’un talentueux journaliste, remporte quelque chose de prestigieux, ça devient très vite une patate chaude pour l'entourage. «Nan, mais juste un petit truc hein, ça sert à rien d'en faire des tonnes», «Oui, bien sûr que je suis content, mais bon...». Content? CONTENT? Nom de dieu: Christian Despont, plume sportive chez watson, ancien tôlier du sport chez Tamedia et délicieux gaillard à la quarantaine méchamment grignotée, vient de remporter le Prix Francis Lalanne Denis-Lalanne. Et pour la 2e année consécutive! On ne parle pas d'un vulgaire concours de pétanque à Chavornay, avec un croque-monsieur et une mousse tiède à la clé.

Le quoi?

«Le Prix Denis-Lalanne récompense le meilleur article écrit pendant le tournoi de tennis de Roland-Garros. Il est ouvert à tous les journalistes s’exprimant en langue française»

(On aurait pu écrire une définition nous-même, mais on a préféré citer directement le site internet du Prix Denis-Lalanne, parce qu'on est des feignasses.)

Et voici la première phrase de l'article qui a permis à Christian Despont de frimer quelques heures sur terre battue:

«Le problème du silence, c’est que n’importe quelle grossièreté peut s’y engouffrer.»

Oui, comme ça, à chaud, on ne comprend pas tout de suite le rapport avec le tennis, mais surtout: Christian Despont ne frime jamais. (Et encore moins sur terre battue.) Attendez un peu de lire l'article en entier, vous allez comprendre.

(Bonne nouvelle: pas besoin d'attendre, puisqu’il a été publié dans 24 Heures et la Tribune de Genève en 2020, quand Christian avait l'outrecuidance de ne pas travailler chez watson. L'article est disponible en cliquant ici.)

Allez, on vous offre un excellent passage du texte primé, parce qu’on sait que vous n’êtes pas abonné à 24Heures👇

«A presque huis clos, Roland-Garros écope. Couinements, gémissements, glapissements. On crie et on râle, on hurle dans tous les coins. La salle de presse qui, lundi, a branché une télévision toute la journée sur le court Suzanne-Lenglen, en y laissant le son, a répandu dans la pièce une atmosphère de porno bulgare, sans susciter, et c’est le plus étonnant, ni la moindre vergogne ni un début d’émoi. Comme l’acceptation d’une nouvelle norme acoustique.»

Mais qui est donc ce Christian Despont, inspiré par le porno bulgare et la balle jaune parisienne? Définition. Voici sa journée-type de travail:

Quand il trouve une idée de sujet en pleine nuit

Quand il arrive au boulot

Quand il vend son sujet au brief' du matin

Quand on lui demande où il veut vraiment en venir

Quand le brief' est fini

Quand on a enfin compris où il voulait en venir

Quand il se met à écrire

Quand il te répète à la pause qu'il ne fume pas

Quand un collègue tente un small-talk rapide

Quand on lui explique un process informatique

Quand c'est lunch time

Quand il a trouvé une punchline qui déchire

Quand il te dit qu'on peut enfin relire l'article

Quand il attend que son texte soit validé

Quand c'est super et qu'on peut publier

Disons-le franchement: Christian Despont n'est pas le meilleur quand il s'agit de pitcher sa trouvaille autour de la table. La proposition est parfois cryptique et sa voix à peine perceptible dans le brouhaha d'humilité et de doutes qui l'embrasse. Et puis, une fois l'article en boîte, on se surprend à vouloir tout quitter pour devenir coach de tennis, alors que ça ne semble même pas être la moitié d'une bonne idée.👇

🎾 Bravo camarade. Quelle fierté pour watson de pouvoir bénéficier d'une petite parcelle de ton talent!♥️

Encore quelques autres surdoués du sport, notamment de l'Euro 2020

1 / 7
Encore quelques surdoués de l'Euro
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Cette femme aussi est surprenante et couvre ses mains d'abeilles, dans le plus grand des calmes

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Lausanne cherche quelqu'un pour crier la nuit (et c'est payé)

Vous l'ignorez peut-être, mais Lausanne est l'une des dernières villes d'Europe à avoir un guet qui, de la cathédrale, crie les heures entre 22h et 2h. Intérêt?

Cette annonce vous intrigue? C'est celle pour l'un des plus anciens postes de la ville de Lausanne: guet ou guette de la cathédrale. Ce dernier existe depuis 1405. Sa mission? Notamment crier les heures de 22h à 2h du matin, 365 jours par an. Et il se trouve qu'un poste se libère pour 12 mois et voici son cahier des charges (à part amuser les noctambules):

Le guet n'est pas que le crieur des heures. S'il ne signale plus les incendies, comme à l'époque, il lui prend parfois des fantaisies. Et …

Lire l’article
Link zum Artikel