Sport
Tennis

Vous n'avez jamais vu Roger Federer comme ça

Vous n'avez jamais vu Federer comme ça
Le couple Roger et Mirka Federer, juste après le dernier match du Bâlois le 24 septembre 2022.

Vous n'avez jamais vu Federer comme ça

Amazon Prime Video prépare pour cet été un documentaire sur les derniers jours de la carrière de Roger Federer. Le Bâlois et sa femme, Mirka, s'y dévoilent sous un jour nouveau.
26.02.2024, 07:42
Simon Häring / ch media
Plus de «Sport»

Ce jeudi 15 septembre 2022, Roger Federer est assis dans le prestigieux hôtel Baur au Lac à Zurich lorsqu'il annonce, peu après 15 heures, qu'il ne reviendra pas sur les courts de tennis. Dans son communiqué, le Bâlois parle d'un «moment doux-amer».

En cet après-midi de fin d'été, il a réuni autour de lui les personnes les plus importantes: son père Robert, sa mère Lynette et son épouse Mirka.

Cette annonce de retraite est sans doute l'un des moments les plus personnels de sa vie et, paradoxalement, l'un des plus partagés avec ses fans. La star confiait:

«C'était magnifique d'annoncer la nouvelle, entouré de maman, papa et Mirka. Qui aurait cru que le voyage durerait aussi longtemps?»
Roger Federer

Les photos, Gucci et un dragon

Au cours des deux dernières décennies, quand Roger Federer soulevait un trophée quelque part dans le monde, ce n'était pas seulement les photographes qui appuyaient sur le déclencheur, mais aussi sa femme Mirka. Que ce soit avec un appareil photo ou un téléphone portable, cette femme de 45 ans a toujours veillé à ce que les moments spéciaux de la carrière de son mari soient immortalisés dans l'album de famille.

La plupart des gens ne la connaissent qu'à travers son rôle dans la carrière de Roger Federer. Et toujours sous un angle people, même quand le Bâlois ne jouait pas. On discutait alors de son pull rose Gucci avec un tigre sur la poitrine à 1500 francs, on comptait les diamants sur ses bagues, on s'intéressait à ses sacs à main ou à l'habillement des quatre enfants du couple.

Le fameux pull rose, porté par Mirka Federer à l'Open d'Australie 2017.
Le fameux pull rose, porté par Mirka Federer à l'Open d'Australie 2017. image: ap

Mirka et Roger Federer sont ensemble depuis les Jeux olympiques de Sydney en 2000. Ancienne tenniswoman pro, elle a d'abord été son assistante personnelle, jusqu'à ce que ses succès en fassent une star puis une icône de l'histoire du sport, et finalement une marque multimillionnaire. Ensuite, tout à coup, Mirka s'est murée dans le silence médiatique, se repliant sur ses rôles d'épouse, de mère et de conseillère.

Elle avait mis fin à sa propre carrière très tôt, en 2002, à cause de douleurs chroniques au pied. Alors elle vivait aussi chaque succès de son mari comme un triomphe par procuration, comme elle l'expliquait:

«Roger partage tout avec moi. Quand il gagne, c'est comme si je gagnais aussi. Roger me rend ainsi en quelque sorte ma vie de joueuse de tennis»
Mirka Federer

Rapidement, son mari n'a fait que gagner: titres du Grand Chelem, numéro 1 mondial, ascension au rang d'icône publicitaire. Federer par-ci, Federer par-là, Federer partout.

Le couple Miroslava «Mirka» Vavrinec et Roger Federer en 2001 à la Hopman Cup.
Le couple Miroslava «Mirka» Vavrinec et Roger Federer en 2001 à la Hopman Cup. image: Greg Wood/afp,son

C'en était trop pour Mirka, qui a sacrifié beaucoup de choses pour la carrière du Bâlois et a vite acquis la réputation d'être grincheuse. Elle avait un jour asséné:

«Je me fiche d'être prise pour un dragon ici ou là. Ceux qui me critiquent devraient pour une fois se rendre compte de tout ce qui nous tombe dessus.»
Mirka Federer

Miroslava, de son vrai prénom, a accepté ces sacrifices. «Mon temps vient après le tennis. Roger est maintenant le numéro 1 mondial. On ne l'est qu'une fois.»

La décision qu'elle se retire des médias a été prise au sein du couple. «Elle organise notre vie, cela représente beaucoup de travail. C'est pourquoi je la protège et parle pour nous deux», avait justifié l'homme aux 20 titres du Grand Chelem. Jusqu'à aujourd'hui. Mais désormais, Mirka Federer rompt le silence. Elle a choisi de le faire dans un documentaire prévu pour cet été.

Comme Maradona

Comme le rapporte l'agence de presse Bloomberg, Amazon s'est assuré les droits d'un matériel vidéo exclusif issu des archives privées du tennisman. Le réalisateur Asif Kapadia a été chargé de retracer les douze derniers jours de la carrière de Roger Federer sous forme de documentaire. Le Britannique a remporté plusieurs prix quand il a porté à l'écran les vies et œuvres de la légende de la Formule 1 Ayrton Senna et de l'idole du football Diego Maradona.

Asif Kapadia réalise le documentaire sur les derniers jours de la carrière de Roger Federer.
Asif Kapadia réalise le documentaire sur les derniers jours de la carrière de Roger Federer. image: keystone

Le matériel brut a été enregistré entre l'annonce de la retraite et le dernier match de Roger Federer à la Laver Cup 2022 à Londres, en double, aux côtés de son rival et ami de longue date Rafael Nadal.

Durant cette courte période, le Bâlois a ouvert les portes de son quotidien comme jamais auparavant. «Je n'ai jamais laissé entrer qui que ce soit chez moi, ni même dans ma chambre d'hôtel», confiait-il dans des propos cités par Bloomberg. Jusque là, l'ex-numéro 1 mondial du tennis n'avait pas d'enregistrements personnels de sa carrière, hormis les photos prises par Mirka. «C'est pourquoi il était important pour moi de le faire», a-t-il expliqué.

Fortes émotions et caméraman omniprésent

Il porte un jean, un pull-over et offre un café. Voilà comment la star donne un aperçu de sa vie en coulisses, trois jours avant son dernier match, dans une salle discrète et feutrée de l'O2 Arena de Londres. Un homme immortalise discrètement avec sa caméra, dans un coin, chaque geste, chaque émotion. Ce caméraman est aussi là quand Federer rencontre Rafael Nadal pour la première fois depuis l'annonce de sa retraite. Quand il se prépare dans les vestiaires pour l'entraînement, quand il mange. Chez le physiothérapeute. A l'hôtel. Partout.

L'énorme émotion de Roger Federer et de Rafael Nadal après le dernier match du Bâlois, le 24 septembre 2022.
L'énorme émotion de Roger Federer et de Rafael Nadal après le dernier match du Bâlois, le 24 septembre 2022. image: freshfocus

Même s'il estime que le moment était bien choisi, Roger Federer a été bouleversé par cet adieu. Sur ces vidéos, il rit, pleure, sur et en dehors du court. Des larmes de joie, de tristesse aussi. Et il y a même du désespoir. Les moments les plus intimes d'une icône du sport, voilà ce dont rêvent tous les cinéastes.

Le documentaire est agrémenté d'entretiens avec Rafael Nadal, Novak Djokovic et Andy Murray. «C'est un film très personnel», se réjouit Roger Federer. Il montre le Bâlois dans «ses moments les plus vulnérables», écrit Amazon. Et aussi à quel point le respect et la camaraderie sont présents dans le tennis hors des terrains, malgré les rivalités.

Au moment du tournage, Federer avait déclaré qu'il ne savait pas encore s'il allait utiliser les enregistrements et sous quelle forme. Mais il ne fallait pas beaucoup d'imagination pour se représenter l'intérêt que susciterait un tel matériel.

Le meilleur exemple? La série The Last Dance, qui documente la dernière saison de Michael Jordan chez les Chicago Bulls. Pendant 22 ans, le basketteur a gardé le matériel exclusif sous clé avant de le rendre accessible sur Netflix en 2020. Avec un succès retentissant: près de sept millions de personnes en moyenne ont regardé chaque épisode.

Adaptation en français: Yoann Graber

Alexeï Navalny (1976-2024)
1 / 12
Alexeï Navalny (1976-2024)
Navalny assiste à une audience au tribunal de la ville de Moscou, à Moscou, Russie, le 30 mars 2017.
source: sda / sergei ilnitsky
partager sur Facebookpartager sur X
Il arrête des dealers déguisés en ours en peluche
Video: watson
Plus d'articles sur le sport
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Il a couru avec «du vomi sur le visage» pour accomplir l'impensable
L'odyssée achevée ce dimanche par Russ Cook, un Britannique de 27 ans aux allures de Viking, donne le tournis: 352 jours d'aventure; plus de 16 000 kilomètres parcourus, soit 19 millions de pas ou l'équivalent de 380 marathons; 16 pays traversés. Récit d'un défi complètement dingue entamé il y a près d'un an.

Lorsqu'il franchit la ligne d'arrivée, ce 7 avril 2024, vers 16h40, vêtu d'une chemise rétro et d'un bob, Russ Cook a l'air incrédule. Sourire béat, yeux écarquillés, il pose ses mains sur sa tête. Autour de lui, supporters, journalistes et photographes se pressent pour lui arracher une réaction. Ses premiers mots sont pour la chaîne Sky News. «Je suis un peu fatigué», admet-il avec un sourire. Le célèbre flegme britannique. Puis Russ Cook fléchit les muscles et s'élance vers la mer, pour un bain de fraîcheur bien mérité. Voilà. C'est fait. Dans ces eaux s'achève un périple entamé près d'un an plus tôt.

L’article