DE | FR
Bild

Trump s’en prend salement aux Américaines, trop «gauchistes» pour gagner

Fidèle à lui-même, Donald Trump a sévèrement pesté contre les performances de l’équipe féminine de football lors des Jeux olympiques de Tokyo.



Donald Trump a épinglé les footballeuses américaines, menées selon lui «par un groupe radical de folles gauchistes.» L'ancien président américain a réagi à la défaite des Etats-Unis en demi-finale du tournoi olympique de football à Tokyo, s'en prenant particulièrement à la star Megan Rapinoe.

Bild

Le communiqué de Donald Trump DR

Battue en demi-finale par les Canadiennes (1-0), la sélection américaine est toutefois parvenue à finir les JO sur une bonne note jeudi en remportant la médaille de bronze.

«Si notre équipe de foot, menée par un groupe radical de folles de gauche, n'était pas woke», un terme désignant la prise de conscience des injustices et utilisé avec dédain par certains conservateurs, «elles auraient gagné la médaille d'or au lieu du bronze», a réagi Donald Trump.

«La femme aux cheveux violets a très mal joué et passe trop de temps à penser à la politique de gauche radicale et à ne pas faire son boulot»

Donald Trump à l’encontre de Megan Rapinoe.

Rageur… mais pas si étonnant

Que Donald Trump attaque frontalement Megan Rapinoe n’est pas un hasard. Elle avait fait campagne activement pour le démocrate Joe Biden contre l’ancien président lors de la présidentielle de 2020. La star avait aussi annoncé en 2019 que ni elle ni ses coéquipières n'iraient à la «p... de Maison-Blanche» sous Donald Trump en cas de victoire en Coupe du monde.

Toutes les infos sportives avec watson:

Quelques créations de Tom Daley postées sur Instagram

1 / 9
Quelques créations de Tom Daley postées sur Instagram
source: instagram madewithlovebytomdaley
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

En Suisse, mon patron peut-il me forcer à me vacciner?

Plus d'articles sur le sport

FIFA 22 débarque, mais ce jeu peut vite se transformer en enfer

Link zum Artikel

Michael Frey, ce buteur qui pourrait amener la Nati au Qatar

Link zum Artikel

Les fans romands du Barça font le deuil de Messi, et c'est difficile

Link zum Artikel

Daniel Vukovic, ce dur au cœur très tendre que tout le monde aime

Link zum Artikel

Vous n'avez jamais vu jouer Pelé? Eux oui, et ils vous racontent

Link zum Artikel

Un doc plonge dans le cerveau torturé d'une ex-star du tennis

Link zum Artikel

Les footballeurs ne supportent plus d'être remplacés

Link zum Artikel

«Roger Federer pourrait revenir dès l'Open d'Australie»

Link zum Artikel

Le jour où Lionel Messi a refusé de laisser sa place

Link zum Artikel

Petkovic: «La méfiance de l'ASF a été difficile à accepter»

Link zum Artikel

Costaud, un peu fou, la Suisse a son nouveau patron de Coupe Davis

Link zum Artikel

Netflix entretient le mystère autour de Michael Schumacher

Link zum Artikel

Pour les sportifs, un petit joint ne fera bientôt plus de mal

Link zum Artikel

Berne était le Bayern du hockey, désormais il ressemble à Ajoie

Link zum Artikel

La Nati est virée du jeu FIFA, mais qui la pleure vraiment?

Link zum Artikel

Roger Federer réussit un coup de maître avec son entrée en bourse

Link zum Artikel

Young Boys a épaté tout le monde, à commencer par lui-même

Link zum Artikel

Novak Djokovic a dû attendre de perdre pour être aimé du public

Link zum Artikel

Née qu'avec 8 doigts, Francesca Jones est une pépite du tennis

Link zum Artikel

Lausanne-Sion? Laissez tomber, voici les cinq vrais derbys romands

Link zum Artikel

Les Suisses cartonnent en contre-la-montre, depuis un sacré temps

Link zum Artikel

Yann Sommer est le chouchou des Suisses et voici pourquoi

Link zum Artikel

Il distribuait des beignes mais au fond, il n'était pas si méchant

Link zum Artikel

Les supporters ont-ils attrapé la grosse tête?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Tokyo 2020

Stressée et dissipée, Naomi Osaka a encore craqué

L'icône des JO s'est inclinée devant Marketa Vondrousova en huitièmes de finale du tournoi de tennis. Et pas d'un peu: 6-1 6-4.

C'était un festival de fautes directes pour Naomi Osaka – 32 au total – avant de concéder une défaite aussi inattendue que sensationnelle. Ecrasée de remords, elle a quitté la conférence de presse en larmes, sans répondre à la dernière question.

La star japonaise a fait illusion en menant 2-0 au second set. Mais celle qui a eu l'honneur d'allumer la flamme olympique est très vite retombée dans ses tourments, peut-être vaincue par la pression.

Naomi Osaka n'avait plus disputé de compétition …

Lire l’article
Link zum Artikel