DE | FR

Levée des restrictions, vaccin: Berset était en direct, le résumé en punchlines

Le ministre de la Santé était en direct sur La Matinale de la RTS. Si comme lui vous étiez à la bourre ce matin, voici ce qu'il s'est raconté en 19 punchlines.
17.02.2022, 08:5417.02.2022, 11:22
Suivez-moi

Alain Berset était jeudi matin l'invité de la Matinale, sur la RTS. Il semble que le ministre de la Santé était un petit peu à la bourre pour son direct. «C'est vrai que c'est un petit peu ennuyeux», commentaient les journalistes à l'antenne qui ont été bien obligés de meubler en attendant qu'il pointe le bout de son nez. Finalement, le conseiller fédéral est arrivé 👇 (*soupir de soulagement*).

Oups! Petit problème de son...

C'est tout bon, le tout le monde s'entend!

Grand invité de l'émission, ministre de la Santé est venu commenter les décisions prises par le Conseil fédéral mercredi (la synthèse ici 👇).

Sans plus attendre, rentrons dans le vif du sujet. Il a dit quoi d'intéressant Alain Berset ce matin? Le résumé en quelques punchlines:

Alors, soulagé d'avoir pris ces décisions?

«Oui, d'une certaine manière soulagé si l'on veut»

Et bien ça transpire l'enthousiasme. Blasé le ministre?

«Ça fait quand même deux semaines que l'on a annoncé que, si tout se passait bien, on allait pouvoir lever l'essentiel des mesures»

Lui non plus ne trouve pas que le moment est historique 👇

Ça va vite ces ouvertures, on dit merci à Omicron alors?

«Le virus est quelque chose d'assez surprenant. Fin novembre je n'aurais jamais imaginé que ce nouveau variant ouvre un chemin qui nous permette de lever les mesures»

La pandémie est finie alors?

«Je ne crois pas que l'on puisse dire ça. La pandémie sera terminée une fois qu'elle sera terminée partout. On le dit depuis le début...»

«C'est quand que l'on se lâche alors?» demande le journaliste:

«On a relâché les choses depuis longtemps. On a l'impression que tout change ce matin, mais ce n'est pas vrai»

Ah bon?

«Pour 80 à 90% des gens, aujourd'hui ne change rien. Rien d'autre que l'on aura plus besoin de montrer son passe quand on entre quelque part...»

Mais le masque, quand même....

«On ne porte plus le masque à l'intérieur, mais on continue dans les transports publics. C'est une différence, mais ce n'est pas non plus une différence absolument fondamentale»

Sauf pour les non vaccinés...

«Ce matin, c'est évidemment une différence très importante pour celles et ceux qui n'ont pas de certificat»

Mais on peut se réjouir d'un truc quand même?

«C'est la fin de la phase aiguë de cette pandémie»

Et donc?

«C'est un virus de plus en fait. On a la grippe chaque année qui vient et qui cause aussi des problèmes chaque hiver»

Alors on va vers le mieux!

«Globalement on a de très bonnes raisons de se réjouir. Moi j'étais à la fois heureux hier de pouvoir annoncer ce pas très important, soulagé que l'on aille vers des jours meilleurs»

Ah! quand même!

«Mais...»

Allons bon, c'était trop beau...

«...quand même, encore et encore et encore et encore assez modeste et prudent face à une situation pandémique, une crise dont on ne sait pas tous et en espérant que l'on arrivera à maîtriser la suite»

Pas trop optimiste alors?

«Je suis optimiste! Mais ce n'est pas que c'était l'horreur jusqu'à hier et maintenant on peut sauter de joie. C'est quelque chose qui s'est fait graduellement»

Grâce au vaccin?

«Le vaccin était l'étape qui nous permettait d'avancer»

La vaccination touche à sa fin donc?

«Les choses évoluent. Au début de la pandémie, le mantra, c'était: "Restez à la maison". On ne le dit plus parce que la situation à changé»

Petit rappel au passage aux complotistes antivax 👇

«Il n'a jamais été question chez nous d'avoir une vaccination obligatoire»

Le but, c'était l'immunité, rappelle Alain Berset

«On a fait tous les efforts possibles et imaginables pour avoir le plus haut niveau de vaccination»

Verdict?

«Nous avons maintenant une certaine présence immunitaire dans une très grande majorité de la population acquise par la vaccination et l'infection»

Copin comme cochon: la fin des restrictions Covid

Tous les articles sur la levée des mesures Covid en Suisse

Tout connaître des règles Covid du Conseil fédéral en 9 points

Link zum Artikel

Sommes-nous prêts à vivre sans Covid dès jeudi? «Non, je ne pense pas»

Link zum Artikel

Pannes, manifs, 2G+, retour en 6 dates sur le certif Covid

Link zum Artikel

On a décodé le discours du Conseil fédéral: 6 questions à un expert

Link zum Artikel

Calmez-vous, ce 16 février n'a rien d'un jour historique

Link zum Artikel

Les meilleurs mèmes sur la levée des restrictions Covid

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Zelensky et Cassis ont parlé au WEF de Davos: voici les 3 points à retenir
Les présidents ukrainien et suisse, Volodymr Zelensky (virtuellement) et Ignazio Cassis (physiquement), ont pris la parole à l'occasion du lancement du Forum économique mondiale de Davos. Voici en substance le résumé de leurs discours très attendus.

C'est devant tout le gratin de l'économie mondiale, réuni lundi au cœur des montagnes grisonnes pour le Forum économique mondial (WEF), que le président ukrainien a donné l'un de ses (innombrables) discours depuis le début de l'offensive. Ovationné à deux reprises par la foule enthousiaste, il a débuté sa prise de parole virtuelle par... une mise en garde:

L’article