DE | FR

Le loup devrait être tué plus facilement, exigent les paysans suisses

Les mesures de protection sont coûteuses et parfois inefficaces, estime l'Union suisse des paysans (USP).
Les mesures de protection sont coûteuses et parfois inefficaces, estime l'Union suisse des paysans (USP).Image: sda
Les mesures de protection actuellement en vigueur ne suffisent pas à protéger les bêtes contre la «menace» du loup. L'Union suisse des paysans exige des changements.
10.08.2021, 15:4410.08.2021, 16:55

Pour l'Union suisse des paysans (USP), cela ne fait aucun doute: La croissance du nombre de loups et de meutes est une «menace» pour l’économie alpestre. Les dernières attaques dans le Jura et les Grisons le démontrent.

Les mesures de protection sont coûteuses et parfois inefficaces, estime l'organisation. Pour cette raison, elle exige que des mesures soient prises. Concrètement, l'USP réclame que:

  • Les demandes de tir concernant le loup doivent être approuvées «rapidement et sans tracasserie administrative».
  • De nouvelles solutions doivent être trouvées pour enrayer la croissance des populations de ce canidé.

Dangers pour les randonneurs

De plus, l'organisation estime que le recours aux chiens de protection et le comportement plus craintif des vaches allaitantes en présence de loups constituent de nouveaux dangers pour les randonneurs.

L’USP attend donc du Parlement et de la Confédération qu’ils élaborent de nouvelles dispositions légales pour «réguler les populations de loups de manière ciblée» et soutenir les éleveurs concernés. (ats/asi)

Des éléphants sauvages s'échappent d'une réserve en Chine

1 / 8
Des éléphants sauvages s'échappent d'une réserve en Chine
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Déjà 10km de bouchons au Gothard
Un intense afflux de voyageurs a de nouveau poussé la route du Gothard à la limite de ses capacités.

Dix kilomètres de bouchons étaient observés au portail nord samedi matin vers 11 heures, selon le Touring club suisse (TCS). Cela correspond à une attente d'1h40.

L’article