Suisse
Argovie

Du porno diffusé sur l'écran d'un parcmètre suisse choque

Du porno sur le parcmètre? Bienvenue en Argovie.
Bienvenue en Argovie.dr

Il se passe de drôles de trucs dans les parkings argoviens

Une vidéo porno diffusée sur l'écran géant d'un parcmètre? C'est la scène improbable qui s'est pourtant imposée à plusieurs habitants de la ville de Baden, en Argovie, mercredi soir.
11.08.2023, 16:5811.08.2023, 19:58
Plus de «Suisse»

Bienvenue à Baden, petite bourgade argovienne de 20 000 habitants. Il est mercredi soir et Natalie a passé la soirée en ville. Elle s'est garée au parking de la gare et traverse la zone en direction d'une grande borne de paiement nouvellement posé. Un large écran disposé sur celui-ci éclaire le béton. Quelle n'est pas sa surprise de découvrir, au milieu de l'obscurité, les ébats sexuels et torrides de deux jeunes gens projetés sur l'écran.

«Je pensais que j'avais mal vu. C'était complètement lunaire»
Natalie, témoin du porno du parcmètre

Le dispositif est en effet relié au site de charme OnlyFans, et projette diverses vidéos d'ordre pornographique.

«Quand je me suis rendu compte de ce que c'était, j'ai juste éclaté de rire»
Natalie
Image

Natalie prend quelques photos, pour la postérité. Mais une fois l'effet de surprise passé, elle ressent de la colère et dit trouver la blague «complètement déplacée»:

«Je ne voulais surtout pas voir ça! Imaginez-vous, si des enfants étaient passés par là»
Natalie
Vidéo: watson

Un nouveau système rapidement détourné

Le parking de la gare de Baden dispose depuis peu d'un nouveau système: les plaques sont automatiquement scannées par une caméra à l'entrée. Plus de ticket, il suffit juste d'aller payer son stationnement à la borne de paiement en y précisant son numéro de plaque.

Image
dr

Contactée, l'entreprise responsable explique avoir connaissance de l'incident. Les bornes venaient en effet d'être posées et leur installation posait problème. En attendant, les écrans ont été recouverts d'un papier «automate défectueux». Le problème devait être réglé «dans les sept jours», indique la société, qui précise également que l'accès au parking était jusque-là gratuit.

Du sexe en public en Argovie? Ce n'est pas une première 👇

Via un navigateur web intégré

Grâce aux caméra de surveillance de la zone, on a pu filmer les petits rigolos qui ont «branché» la borne à OnlyFans. Sur les images, on les voit en train d'enlever le message d'erreur et d'accéder à l'interface du parcmètre. Depuis là, elles ont utilisé un navigateur web, intégré au système, pour se connecter à Internet et aller sur leur site de charme favori.

«L'entreprise n'est même pas capable de programmer correctement son appareil?»
Natalie

Ce n'est pas le seul méfait commis par ces personnes. Selon Argovia Today, elles a en outre endommagé l'appareil et ont tenté de lui mettre le feu.

«Si ce système est si facilement piratable, que peut-il se passer avec nos données? C'est la dernière fois que je parque ma voiture ici!»
Natalie

L'entreprise concernée, basée en Allemagne, explique qu'il s'agit d'un incident «unique en son genre». Elle indique également qu'une fois l'installation terminée, il n'aurait pas été possible d'accéder ainsi à un navigateur internet. La blague faite par les petits rigolos n'était possible qu'avant la fin de l'installation.

Deux heures et demie de porno public

Le méfait a eu lieu vers 22h15. Les vidéos ont tourné sans interruption jusque vers minuit 50. Ce sont durant ces quelques deux heures et demie que quelques curieux ont remarqué l'étrange ballet qui agitait les écrans. Alertée, l'entreprise responsable a fini par couper la transmission.

Les personnes concernées pourraient cependant avoir des ennuis. Au moins un homme a été clairement identifié sur les images de la caméra. L'entreprise indique qu'elle compte poser une plainte pénale.

(Traduit et adapté par Alexandre Cudré et Chiara Lecca)

Cette soirée dans un club lausannois dégénère
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Les gens du voyage doivent déjà quitter leur nouveau terrain vaudois
Une cinquantaine de policiers et de gendarmes ont été déployés pour faire face à l'occupation illégale de la part de gens du voyage sur des terrains vaudois.

Les gens du voyage qui ont quitté jeudi le terrain d'Y-Parc à Yverdon-les-Bains (VD) se sont répartis en deux groupes: une vingtaine de caravanes sont stationnées jusqu'à lundi midi à Morrens, entre Echallens et Lausanne, une autre vingtaine est repartie vendredi vers différentes places officielles de Suisse romande.

L’article