Suisse
AVS

Retraite à 66 ans: la droite se focalise sur la 13e rente AVS

Retraite à 66 ans: peu de soutien aux Jeunes Libéraux-Radicaux
Malgré ce joli rose, le soutien ne suit pas.Image: dr

La droite a laissé tomber la retraite à 66 ans pour sauver les meubles

Les derniers sondages pointent vers un non clair à l'initiative sur la retraite à 66 ans. Les partis bourgeois et les associations économiques semblent avoir renoncé pour tenter de s'opposer à la 13e rente AVS.
23.02.2024, 12:00
Peter Blunschi
Peter Blunschi
Peter Blunschi
Suivez-moi
Plus de «Suisse»

Le planning n'a pas aidé l'initiative sur la retraite à 66 ans. Le projet des Jeunes Libéraux-Radicaux a été couplé avec celui de l'Union syndicale suisse pour une 13ᵉ rente AVS. Un sujet qui suscite des émotions bien plus fortes, notamment en raison de son approbation initiale très élevée dans les sondages. L'initiative sur les rentes passe presque inaperçue à côté.

C'est ce que montrent les derniers sondages sur la votation populaire du 3 mars. Pour la 13ᵉ rente AVS, tout reste possible. En revanche, le tableau est sombre pour l'initiative des Jeunes Libéraux-Radicaux, qui veut relever l'âge de la retraite à 66 ans et l'adapter ensuite à l'espérance de vie. Seul un tiers environ des personnes interrogées y sont favorables.

Patrick Eugster, Praesident Verein Renteninitiative, spricht waehrend einer Medienkonferenz des ueberparteilichen Komitees "JA zur Renteninitiative", am Donnerstag, 1. Februar 2024 in Bern.  ...
Patrick Eugster est à l'origine de l'initiative sur les retraites.Image: keystone

L'extension de l'AVS semble avoir plus de chances d'être approuvée. Les initiateurs se montrent malgré tout imperturbables. «Nous donnons tout ce que nous avons», affirme Patrick Eugster, président de l'association «Initiative pour les rentes». Le Zurichois de 34 ans a mis le projet sur les rails le 30 avril 2017 avec cinq camarades.

Seule la base du PLR est pour

Mais si proche d'atteindre son but, l'initiative semble dérailler. Patrick Eugster parle du «potentiel énorme» chez les électeurs bourgeois. Dans le sprint final, il compte bien aller encore une fois à la rencontre des gens et trouver du soutien en ligne.

L'initiative sur les retraites n'est soutenue activement que par des membres de l'UDC et certains Vert'libéraux. C'est ce que montrent les sondages. Selon la SSR et Tamedia, seule la base du PLR approuve l'initiative de son jeune parti, et seuls les Vert'libéraux y sont favorables à plus de 40%.

Les jeunes ne suivent pas, les retraités oui

Le tableau est encore plus frappant en ce qui concerne la structure d'âge des personnes interrogées. Le plus grand nombre de personnes favorables se trouve parmi les retraités, qui ne sont plus concernés par un âge de la retraite plus élevé. Chez les jeunes, que l'on voulait mobiliser avec l'initiative, seul un tiers environ est favorable. Le message de l'initiative sur les retraites ne passe manifestement pas auprès de ses destinataires.

Cela pourrait être dû à la campagne molle et au manque de soutien. Les partis bourgeois et les associations économiques semblent avoir fait une croix depuis longtemps sur l'initiative pour le relèvement de l'âge de la retraite. Ils consacrent leurs ressources en priorité à empêcher la 13ᵉ rente AVS:

«Il y a beaucoup d'argent dans cette campagne»
Patrick Eugster

Échec des propositions

Les Jeunes Libéraux-Radicaux mènent un combat plutôt solitaire. Leur argument visant à garantir durablement l'AVS avec un âge de la retraite de 66+ ne passe pas. Selon le politologue de la «Société de promotion de la recherche sociale pratique» (GFS) Lukas Golder, le contre-argument selon lequel les personnes à hauts revenus peuvent continuer à prendre une retraite anticipée, tandis que les autres doivent travailler plus longtemps, a nettement progressé.

Les initiateurs ont reconnu le problème:

«Nous avons fait plusieurs propositions dans ce sens: un relèvement des rentes AVS basses, une durée de vie active au lieu d'un âge de la retraite fixe et des exceptions pour les professions à forte pénibilité. Mais nous n'avons pas réussi à les faire passer au Parlement»
Patrick Eugster

En ce qui concerne les basses rentes AVS, les choses bougent tout de même, même si c'est surtout en réaction au taux d'approbation élevé de la 13e rente AVS. Sur les autres points, comme la durée de la vie active, les choses pourraient également avancer. La conseillère fédérale Elisabeth Baume-Schneider présentera, comme demandé par le Parlement, une nouvelle réforme de l'AVS d'ici 2026.

Adapté de l'allemand par Tanja Maeder

Des jets de combats suisse atterrissent sur l'autoroute
1 / 8
Des jets de combats suisse atterrissent sur l'autoroute
Du 4 - 6 juin 2024, les Forces aériennes suisses testeront leur dispositif de défense sur l’autoroute A1 dans le canton de Vaud. L’objectif de l’armée est de tester sa capacité à décentraliser ses moyens de défense aérienne. Du coup, on a ressorti les images d'archives...
source: keystone / str
partager sur Facebookpartager sur X
Il arrête des dealers déguisés en ours en peluche
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Genève empoche 200 millions de plus que prévu et ne baisse pas les impôts
C'est la troisième année de suite que la Ville de Genève présente des comptes positifs.

La Ville de Genève boucle ses comptes 2023 sur un excédent près de 200 millions de francs alors qu'un déficit de 23 millions était initialement prévu dans le budget. Ce résultat est dû à des revenus fiscaux extraordinaires, provenant principalement des personnes morales.

L’article