ciel couvert
DE | FR
2
Suisse
AVS

Energie, AVS, climat: voici ce qui inquiète les Suisses en 2022

La guerre ou le climat? Voici ce qui inquiète vraiment les Suisses en 2022

Si le changement climatique trône en tête, les nombreuses conséquences de la guerre en Ukraine monopolisent le classement des préoccupations des Suisses. Parfois pour la première fois.
23.11.2022, 11:3823.11.2022, 19:22
Suivez-moi

Depuis plus de trois ans, les sujets de préoccupation ne manquent décidément pas. Alors que la pandémie commençait enfin à reculer, une nouvelle guerre a fait irruption, en Europe, soulevant toute sorte de problèmes indirects, de la pénurie d'énergie à la hausse du prix de la vie. Pour ne pas parler de réchauffement climatique, dont les effets se font de plus en plus tangibles.

Autrement dit, on a l'embarras du choix en termes de crises. Alors, qu'est-ce qui préoccupe la population suisse? Un baromètre, publié mercredi par Credit Suisse, permet de répondre à cette question.

Climat et AVS en tête du classement

La première marche du podium est occupée par les questions climatiques. L'environnement, qu'il s'agisse de sa protection, du changement climatique ou des catastrophes environnementales, a été évoqué par 39% des participants.

Le thème de l'AVS et de la prévoyance vieillesse arrive en deuxième position avec 37%. Vient ensuite l'énergie avec 25%, à égalité avec l'inquiétude concernant les relations avec l'Europe.

Energie, inflation et approvisionnement

Bien que le climat et l'AVS restent les deux principales préoccupations des Suisses, tout comme en 2021, le classement 2022 a été clairement influencé par les crises actuelles, et notamment la guerre en Ukraine.

Seuls 20% des sondés se disent directement préoccupés par ce conflit, qui n'arrive qu'au huitième rang, commente Credit Suisse. Pourtant, au moins trois autres inquiétudes majeures en découlent:

  • Les questions énergétiques, au 3e rang
  • L'inflation, au 5e rang
  • L’insécurité de l’approvisionnement, au 7e rang

L'énergie et l'inflation inquiètent nettement plus de personnes qu'en 2021: ces sujets ont progressé de 11% et 16% respectivement par rapport à l'année passée. C'est la première fois que la hausse des prix entre dans le top cinq.

L’insécurité de l’approvisionnement fait, de son côté, sa toute première apparition. Elle concerne l'énergie, les médicaments et les denrées alimentaires.

L’inquiétude concernant l’approvisionnement concerne avant son maintien en période d’incertitude et en hiver, expliquent les auteurs du sondage. La préoccupation liée aux questions d’énergie concerne l’avenir en général, et notamment la stratégie énergétique de la Suisse ces prochaines années.

La fin du Covid

Si les sujets «énergétiques» ont progressé, d'autres préoccupations importantes ont reculé. Ainsi, le système de santé n'a été cité que par 24% des sondés en 2022, contre 41% en 2019 et 2018. De même, les relations avec l'UE occupent moins l'esprit des citoyens.

Autre changement majeur: le Covid. La pandémie, qui préoccupait plus de la moitié de la population lors de son apparition, en 2020, est sortie du top dix cette année. Seuls 13% des sondés l'ont évoquée et, par rapport à 2021, elle a reculé de 27 points de pourcentage.

Le chômage figure également parmi les grands absents de ce classement 2022. Il a été éjecté du top dix, une première depuis 1988. Cela ne veut pourtant pas dire que les Suisses envisagent l'optimisme avec optimisme, préviennent les auteurs de l'étude. C'est plutôt l'inverse.

Là encore, le contexte actuel marque les préoccupations des gens, qui s'inquiètent de savoir si et comment l’approvisionnement du pays et le maintien de notre niveau de vie habituel peuvent être garantis dans l’environnement actuel, marqué par de nombreuses crises.

Ils cherchent de la bière et se retrouvent dans le palais d'un cheikh

Video: watson
2 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
2
Le crystal meth, une drogue tendance? Des kilos ont été saisis en Romandie
La police valaisanne a annoncé la saisie d'une grosse quantité de méthamphétamine, le même jour de l'ouverture d'un procès consacré à cette même substance dans le Jura. Peu consommée, cette drogue ultrapuissante est tout de même bien présente en Suisse, notamment dans la région biennoise. Explications.

Le trafic de crystal meth était tellement lucratif que les prévenus ne savaient pas comment écouler l’argent. Le chef de bande s’est alors mis à acheter des voitures de marque, tandis que la mère de l'un des accusés les aidait à blanchir l'argent. Ce n'est pas le scénario d'un épisode de Breaking Bad, mais le récit d'un procès qui s'est ouvert, mercredi, devant le Tribunal pénal de Porrentruy, comme le rapporte le Quotidien Jurassien.

L’article