assez ensoleillé
DE | FR
Suisse
Berne

Un imam soupçonné de célébrer des mariages forcés à Berne

Un imam soupçonné d'avoir célébré plusieurs mariages forcés à Berne

Musliminnen beten in der Moschee im Haus der Religionen, am Tag der offiziellen Eroeffnung des Hauses der Religionen, am Sonntag, 14. Dezember 2014 in Bern. Das Haus der Religionen soll von religioese ...
La Maison des religions à Berne.Image: KEYSTONE
Selon une enquête dévoilée à la télévision suisse alémanique, il y aurait une douzaine de cas.
16.11.2022, 04:2216.11.2022, 18:55
Plus de «Suisse»

Un imam a célébré des mariages forcés dans la mosquée de la Maison des religions à Berne.

«Nous condamnons fermement cette pratique»
La Maison des religions à Berne

Selon les premières constatations, l'imam n'a pas vérifié dans tous les cas si toutes les conditions étaient remplies pour un mariage religieux, indique la Maison des religions. Il aurait ainsi violé la primauté du mariage civil. L'institution condamne cette pratique illégale. Elle n'a toutefois pas connaissance de cas de contrainte. L'affaire a été révélée mardi soir dans l'émission Echo der Zeit de la SRF.

«Je suis stupéfait. La mosquée a été trompée»
Le responsable de l'association musulmane de Berne, Mustafa Memeti

Ce cas permet de conclure que l'association musulmane de la Maison des religions n'est pas suffisamment au courant des bases légales, écrit la Maison des religions. Celle-ci se distancie de toute forme de mariage forcé, dans un communiqué:

«Un mariage forcé est basé sur des positions patriarcales dépassées qui sont en contradiction avec nos principes directeurs au sein de la Maison des religions. Le sujet sera discuté en détail dans le cadre de la direction. Il s'agira de clarifier quelles mesures sont nécessaires pour que de telles pratiques ne se reproduisent plus.»

Une telle affaire montre que l'association musulmane de la Maison des religions n'est pas suffisamment au courant des bases légales, poursuit le communiqué. Selon ses propres indications, l'association de la maison interreligieuse loue ses locaux à cinq communautés religieuses, qui sont des associations indépendantes et paient un loyer en conséquence. Les communautés religieuses exploitent donc leurs locaux sous leur propre responsabilité et à leurs frais.

Selon l'association responsable, le financement de la Maison des religions est assuré par des fonds publics et privés. (ats/jch)

Clash Hanouna-Boyard: le règlement de compte
Video: twitter
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Interdire le foie gras et la fourrure en Suisse? On veut votre avis
Une association veut interdire à la fois l'importation de fourrure et du foie gras en Suisse. Qu'en pensez-vous? A la fin de cet article, vous pouvez participer à notre sondage pour nous aider à dresser un tableau nuancé de la situation.

Le débat sur la protection des animaux va se corser: les électeurs suisses seront appelés à voter pour deux initiatives populaires dans les prochaines années.

L’article