Suisse
Berne

La brasserie Lorraine de Berne met à la porte des militaires

La brasserie Lorraine de Berne met à la porte des militaires

Sicht auf das Restaurant Brasserie im Lorrainequartier, am Donnerstag, 28. Juli 2022, in Bern. Bei einem Konzert der Berner Reggae Band Lauwarm kam es zu einem Abbruch da weisse Bandmitglieder Rastalo ...
Image: KEYSTONE
Le bar qui avait mis fin à un concert de reggae à cause des dreadlocks d'un musicien blanc aurait refusé de servir des militaires en permission. Les règles du local sont claires: il faut «couvrir son uniforme ou partir».
28.09.2022, 10:3828.09.2022, 12:28
Plus de «Suisse»

On va probablement entendre à nouveau parler de la brasserie Lorraine. Le bar bernois avait fait les gros titres en juillet dernier, après avoir interrompu un concert d'un groupe de reggae. La cause? L'un des musiciens, qui est blanc, portait des dreadlocks, ce qui avait mis des spectateurs «mal à l'aise». Cette décision avait soulevé une vague de critiques et relancé le débat sur l'appropriation culturelle.

Il y a quelques semaines, le personnel de la brasserie a de nouveau pris une décision qui risque de susciter la controverse, rapporte, mercredi, le média en ligne 20 Minuten. Un groupe de soldats aurait été mis à la porte à cause de leur uniforme.

T-shirts du GSsA

Un employé de l'établissement a signifié aux militaires qu'il ne les servira pas, mais qu'il leur mettait à disposition des t-shirts pour couvrir leurs tenues de camouflage. Détail cocasse, poursuit le témoignage du journal alémanique: il s'agissait de t-shirts du Groupe pour une Suisse sans armée (GSsA). Les militaires en permission ont alors fait remarquer qu'ils ne portaient pas l'uniforme de leur volonté. Inutile: après une dizaine des minutes, ils ont décidé de quitter les lieux.

Sur le site de la brasserie, on peut pourtant lire que «le racisme, le sexisme et les uniformes ne sont pas souhaités». La Lorraine n'a pas souhaité commenter ce cas en particulier, tout en soulignant que cela fait depuis 40 ans que le personnel demande aux personnes en uniforme de «mettre quelque chose par-dessus ou de partir». (asi)

L'incendie de la station supérieure de Glacier 3000
1 / 12
L'incendie de la station supérieure de Glacier 3000
L'incendie s'est déclaré lundi matin vers 4h30.
source: police cantonale vaudoise
partager sur Facebookpartager sur X
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
A Yverdon, des radars qui affichent le montant de l'amende
Des radars qui affichent directement le montant de l'amende, à titre indicatif: c'est l'idée «pédagogique» de la police à Yverdon.

Des radars qui affichent directement le montant de l'amende, à titre indicatif: c'est la nouvelle idée «pédagogique» de la Police du Nord vaudois (PNV) à Yverdon-les-Bains. Cette phase de test a été récemment lancée dans une optique de prévention et de sécurité routière, a indiqué jeudi la ville vaudoise.

L’article