DE | FR

Un pas de géant a été franchi en faveur de la légalisation du cannabis

Des parlementaires fédéraux ont décidé de soutenir la libéralisation du marché du cannabis. Voici où en est le projet qui en est à ses balbutiements.
19.10.2021, 16:3420.10.2021, 10:22

Le cannabis ne devrait plus être interdit en Suisse. La Commission de la Santé publique du Conseil des Etats soutient un projet visant à revoir entièrement la réglementation relative à sa culture, à sa production, à son commerce et à sa consommation.

Oui, mais sous quelques conditions

Pour la commission, il est essentiel que la future loi tienne compte des résultats des projets-pilotes en cours sur l'usage non médical du cannabis. Pour en savoir plus, par ici 👇.

La commission attache, par aillleurs, une grande importance:

  • Au fait que la protection des mineurs et la prévention soient améliorées dans la nouvelle réglementation.
  • A endiguer le marché noir.
  • A garantir que seul du cannabis dont la qualité a été contrôlée soit disponible.
Et vous, vous êtes pour ou contre?

Alors c'est pour quand?

Les élus ont soutenu ce qui s'appelle une initiative parlementaire qui a été déposée par le conseiller national Heinz Siegenthaler (Centre/BE).

Désormais, c'est ou tour de la Commission de Santé du Conseil national de jouer. Elle va pouvoir élaborer une législation visant à créer un marché régulé du cannabis. Au final, c'est le parlement qui aura le dernier mot. Quand? Mystère pour l'heure. (jah/ats)

WTF: C'est quoi le «drug-checking» et comment ça marche?

Aussi dans l'actu...

Voici pourquoi le tirage au sort des juges est un vrai débat

Link zum Artikel

La Street Parade de Zurich (encore) utilisée pour propager des mensonges

Link zum Artikel

Panne du certificat Covid: Faut-il accepter ou refouler tout le monde?

Link zum Artikel

La grève pour le climat c'est ce vendredi, voici où ça va se passer

Link zum Artikel
La Chine a «inventé» un biologiste suisse et ça fait réagir Facebook
Le groupe Meta a supprimé des centaines de comptes Facebook liés à Wilson Edwards, un biologiste bernois inventé de toutes pièces pour mener une campagne de propagande en Chine.

C'est une histoire très particulière qui avait fait surface ce mois d'août: un dénommé Wilson Edwards, prétendu biologiste suisse, affirmait sur Facebook que les Etats-Unis faisaient pression sur les travaux de l’OMS sur l’origine du virus. Ses propos avaient été repris par les médias d'Etat chinois, ce qui avait poussé l'ambassade suisse à Pékin à réagir: elle avait découvert que cette personne n'existait pas.

L’article