DE | FR

En Suisse, 12 400 personnes infectées ne sont pas détectées par les autotests

Des chercheurs bernois ont déterminé, pour la première fois, la précision du diagnostique des autotests et ce n'est pas très encourageant.



L'autotest rapide antigénique approuvé en Suisse a donné de mauvais résultats lors d'une comparaison directe avec les tests PCR.

Les résultats publiés dans la revue spécialisée International Journal of Infectious Diseases s'écartent considérablement des indications du fabricant, ont indiqué, jeudi, l'Hôpital de l'Île à Berne et l'Université de Berne. L'équipe de recherche bernoise a déterminé, pour la première fois, la précision diagnostique de cet autotest.

Comment l'étude s'est déroulée?

Les chercheurs ont mené leur étude dans un contexte clinique en évaluant des échantillons prélevés en parallèle avec les deux méthodes de test: Autotest et PCR. Dans le détail 👇

Ces tests ont été pratiqués par des experts, ce qui fait penser aux auteurs de l'étude que la situation pourrait être encore pire lorsque les tests sont pratiqués par tout un chacun.

A noter encore que les autotests antigéniques fonctionnent mieux avec une charge virale élevée qu'avec une charge virale faible, souligne encore la diagnosticienne et co-auteure Franziska Suter-Riniker de l'Université de Berne.

Les Suisses utilisent-ils beaucoup d'autotests?

On estime que 130 000 autotests rapides sont effectués par semaine actuellement en Suisse. Selon les deux institutions bernoises qui ont mené l'étude:

Par conséquent, selon le responsable de l'étude, il se peut que ces personnes se laissent bercer par un faux sentiment de sécurité.

«Il y a donc un risque potentiel que l'usage de ce genre de tests alimente la pandémie plutôt qu'elle ne la ralentit»

Michael Nagler, le responsable de l'étude

En conclusion, «les autotests antigéniques rapides disponibles aujourd'hui ne doivent donc être utilisés qu'avec réserve». (jah/ats)

En Suisse, mon patron peut-il me forcer à me vacciner?

Plus d'articles sur le Covid

L'appel des scientifiques pour un assouplissement des mesures anti-Covid

Link zum Artikel

Peut-on faire un Covid long tout en étant vacciné?

Link zum Artikel

Ils sont UDC, ministres de la santé et soutiennent la loi Covid

Link zum Artikel

Le deuxième référendum contre la loi Covid a abouti

Link zum Artikel

La force des vaccins à ARN prouvée dans une étude sur des soignants

Au Etats-Unis, 4000 soignants ont participé à une étude qui prouve que les vaccins ne stoppent pas simplement les symptômes, mais aussi l'infection elle-même.

Les vaccins Pfizer et Moderna ont démontré une efficacité de 90% contre une infection au coronavirus – sans distinction sur le développement ou non de symptômes. C'est ce qu'indique une étude menée en conditions réelles auprès de 4000 soignants américains.

Autre nouvelle encourageante, une vaccination partielle avec une seule dose de l'un de ces deux vaccins a permis une protection de 80% deux semaines après l'injection. L'étude, publiée lundi, a été menée par les Centres américains de …

Lire l’article
Link zum Artikel