ciel couvert
DE | FR
Suisse
CFF

Ligne Lausanne-Genève: retour à la normale dès samedi

Ligne Lausanne-Genève: retour à la normale dès samedi

Depuis mardi, une soixante d'ouvriers se sont relay
Image: sda
La fin de la gigantesque perturbation est enfin en vue: à partir de ce samedi, les trains pourront circuler normalement entre les deux villes lémaniques.
25.11.2021, 17:1629.11.2021, 18:55

L'horaire des trains de la ligne Lausanne-Genève revient à la normale à partir du samedi 27 novembre. Soit près de 20 jours après le début des perturbations, provoquées par un affaissement en bordure de voie à la hauteur de Tolochenaz (VD). C'était le 9 novembre.

Depuis, des travaux de stabilisation de la voie ferrée ont été entrepris par les CFF. A partir de samedi, le chantier n’aura plus aucun impact sur l’horaire, ont communiqué les CFF.

Les travaux ont été effectués au moyen de forages et d‘injections de coulis de ciment. Une première série de forages et d’injections de ciment a débuté le 15 novembre, alors qu'une deuxième a été réalisée une semaine plus tard. (asi)

Plus d'images du trou qui a paralysé le trafic ferroviaire

1 / 12
Plus d'images du trou qui a paralysé le trafic ferroviaire
source: twitter
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
La Neuchâteloise brûlée est sortie du coma et ses agresseurs sont en fuite
Alors que la quarantenaire ayant été aspergée d'un produit inflammable le 20 octobre à Neuchâtel est sortie du coma un peu plus d'un mois plus tard, l'un des auteurs présumés du crime réfute, quant à lui, toute implication.

La femme de 48 ans grièvement brûlée après avoir été aspergée d'un produit inflammable le 20 octobre à Areuse (NE) est sortie du coma dans lequel elle avait été plongée en hôpital. Selon les informations du ministère public relayées mercredi 30 novembre par Arc info, la police n’a toujours pas pu identifier le ou les auteurs du crime.

L’article