DE | FR

Genève, pire ville romande dans la guerre contre le plastique

Bild

Image: Shutterstock

Une étude évalue les mesures anti-plastiques des capitales cantonales. Fribourg, Berne et Bâle arrivent en tête du classement.



Fribourg est la ville romande la plus active sur les solutions de vaisselle réutilisable dans la lutte contre le plastique, alors que le bilan de Genève est médiocre, selon une étude de Greenpeace Suisse. Berne et Bâle se distinguent dans le haut du classement.

L'étude comparative, publiée lundi, a examiné de près les mesures prises jusqu’à présent pour soutenir les solutions réutilisables, en particulier lors de manifestations. Les résultats sont disponibles pour quatorze villes.

Le classement, par ville

  1. Bâle est premier avec 5,5.
  2. Berne suit avec un score de 5.
  3. Fribourg et Saint-Gall se situent «en bonne voie», avec un score de 4.
  4. Lucerne et Sion sont à égalité avec 3,5.
  5. Bilan mitigé pour Neuchâtel et Lausanne avec 3.
  6. Genève fait à peine mieux, avec 2,5.
  7. Zurich, Zoug, Coire, Frauenfeld et Schaffhouse - tous à 2 - n'ont fait «aucun effort significatif».

Cette étude ne tient pas compte des récentes annonces neuchâteloises et genevoises sur leurs prescriptions en matière de gestion des déchets.

La Suisse, quatrième plus gros pollueur d'Europe

La Suisse est le quatrième plus gros producteur de déchets par habitant et par an au niveau européen, souligne Greenpeace.

«Une part importante de ces déchets est composée d'emballages à usage unique, qu’ils soient en plastique ou composés de matériaux alternatifs. Les villes sont directement concernées. Elles doivent éliminer les ordures ménagères et gérer l’augmentation de déchets liés à la restauration à l’emporter»

L'analyse de la pollution en Suisse, par Greenpeace

Les villes ont un rôle central à jouer pour améliorer la situation. «Dans leur rayon d’action (elles) peuvent et doivent faire en sorte que le jetable devienne l’exception et le réutilisable la norme», indique l’expert zéro déchet pour Greenpeace Suisse, Florian Kasser. Il s'agit notamment de développer une stratégie globale afin que toute activité sur le domaine public ne se fasse qu’avec du réutilisable.

Les bonnes pratiques d'une ville «réutilisable»

Les villes de Bâle et de Berne se rapprochent déjà de l’idéal d’une ville réutilisable. Elles ouvrent la voie dans plusieurs domaines et prouvent qu'il est possible de faire différemment pour les villes du bas de classement. Fribourg et Saint-Gall ont du chemin à parcourir pour rattraper le groupe de tête, mais sont en bonne voie.

Parmi les bonnes pratiques citées par Greenpeace:

(ats/jch)

La piscine la plus insolite du monde se trouve à Dubaï

Plus d'articles «Actu»

Aux Pays-Bas, le journaliste blessé par balles est décédé

Link zum Artikel

En Norvège, ne pas signaler ses retouches sur Insta peut coûter cher

Link zum Artikel

Droits LGBT: l'UE menace la Pologne et la Hongrie

Link zum Artikel

La pluie, c'est nul mais ça inspire de belles chansons! En voici 9

Link zum Artikel

Plusieurs milliers de personnes dans la rue pour le climat en France

Plus de 180 rassemblements ont eu lieu dimanche en France contre le projet de loi sur le climat qui sera présenté lundi au Parlement. Les manifestants dénoncent un texte «sans ambition».

Quelques milliers de personnes ont manifesté dimanche à Paris pour «une vraie loi climat». Ce rassemblement était organisé à la veille de l'examen à l'Assemblée nationale d'un projet du gouvernement fustigé pour son «manque d'ambition».

Plus de 180 rassemblements du même type étaient prévus à travers la France afin de «relancer la dynamique citoyenne», selon Elodie Nace, d'Alternatiba, un des mouvements organisateurs. Des dizaines d'ONG, syndicats et partis ont appelé à manifester, …

Lire l’article
Link zum Artikel