Suisse
Commentaire

Derrière le mariage pour tous, le combat contre l’homophobie à l'école

Une affiche incitant a voter oui pour le "mariage civil pour toutes et tous" est visible dans le rue le samedi 4 septembre 2021 a Lausanne. Le 26 septembre prochain la population suisse va s ...
Lausanne, 4 septembre 2021.Image: KEYSTONE
Commentaire

Derrière le mariage pour tous, le combat contre l’homophobie à l'école

La loi instaurant le mariage pour tous devrait être acceptée à une majorité confortable le 26 septembre en votation. Aura-t-elle des effets bénéfiques contre l'homophobie, à l'école, dans le milieu des ados?
20.09.2021, 18:1124.09.2021, 14:32
Plus de «Suisse»

Pas d’inquiétude: la loi instaurant le «mariage civil pour toutes et tous», autorisant par-là-même la procréation médicalement assistée pour les couples de lesbiennes, est annoncée largement gagnante le 26 septembre en votation. Sous réserve d'une proportion de «non» qui serait restée cachée. Durant la campagne, de quoi a-t-il été surtout question chez les partisans de cette évolution sociétale? De droits. D’égalité. Moins de lutte contre l’homophobie.

Tactique et pantalon

Etant donné qu’il s’agissait de présenter le mariage pour tous comme une revendication égalitaire, ce sont moins les différences que leur absence qui aura tactiquement prévalu. Le couple homosexuel est un couple hétérosexuel comme les autres... Aussi l’expression «mariage gay» fut-elle très peu de rigueur.

L’acquisition d’un statut parental devrait permettre à l’homosexualité de se normaliser davantage. D’apparaître, un jour prochain, aussi naturelle que l’hétérosexualité. De la même façon que le pantalon porté par les femmes a fini par passer inaperçu.

L'homosexualité reste taboue

Si la loi créant le mariage pour tous est porteuse de bienfaits pour les futurs couples de même sexe, il faut espérer qu’elle contribuera à marginaliser l’homophobie dans les collèges et les gymnases. Là où il arrive assez souvent qu’elle se manifeste, provoquant crainte, colère, tristesse et parfois rejet de soi chez les personnes concernées. A l’école (aux cantons) d’agir contre cela en mettant en termes éducatifs non militants ce qui relève d’habitude de la communication LGBT.

Le mariage pour tous n’éradiquera pas l’homophobie, peut-être la renforcera-t-elle chez quelques-uns. L’homosexualité reste taboue dans certaines cultures, certains milieux, certains sports. Mais le fait que le mariage entre personnes de même sexe soit crédité d’une forte acceptation dans les sondages, indique que la partie est en voie d’être gagnée. Du moins sur les principes. Dans les faits, c'est autre chose.

Si le sujet vous intéresse:

Il n’en va pas seulement du droit de se marier, mais aussi du droit de se faire un bisou sur la bouche à la sortie des cours.
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Élections communales à Neuchâtel : Un tournant politique en vue
Dimanche, la population neuchâteloise se rend aux urnes pour élire ses autorités communales, avec un focus particulier sur la ville de Neuchâtel. Un changement de mode de scrutin et une alliance entre le PS et les Vert-e-s pourraient bouleverser l'équilibre politique du Conseil communal.

La population neuchâteloise se déplace aux urnes dimanche pour élire ses autorités communales. L'élection la plus disputée se joue en ville de Neuchâtel, où un changement du mode de scrutin et une liste commune entre le PS et les Vert-e-s pourraient faire basculer à nouveau le Conseil communal à gauche.

L’article