larges éclaircies
DE | FR
Suisse
Conseil fédéral

Masque, traçage: ce que le Conseil fédéral pourrait supprimer cet été

Image
keystone

Les chiffres Covid sont bons, Berne pourrait annoncer la fin du masque cet été

Il y a de l'espoir dans l'air. Si le Conseil fédéral suit son plan, il devrait annoncer ce vendredi un net assouplissement, principalement pour les activités extérieures.
10.06.2021, 19:0611.06.2021, 14:47
Plus de «Suisse»

Les chiffres du Coronavirus en Suisse sont bons. Très bons même, depuis plusieurs semaines. A tel point que le Conseil fédéral entrevoit un nouvel assouplissement conséquent des mesures de lutte contre le coronavirus dès le 28 juin, 10 jours après les ouvertures de la fin mai.

Selon nos informations, le Conseil fédéral compte encore une fois se montrer généreux en ne conservant que quelques restrictions pour les activités en intérieur. Pour l’extérieur, les sept membres de l’Exécutif fédéral devraient proposer:

  • La fin des limites pour les réunions privées.
  • La fin de l’obligation du port du masque, que ce soit dans les rues fréquentées ou en terrasse.
  • D’autoriser la consommation debout en terrasse, sans masque, sans distance et sans certificat Covid.
  • La fin du traçage obligatoire.

Pour la culture ou le sport, les assouplissements de fin mai ont déjà permis de reprendre largement les activités. Il semblerait que le Conseil fédéral soit prêt à aller encore plus loin.

Discothèque, seul cas particulier

Pour les activités intérieures, le Conseil fédéral joue encore un peu la prudence. Pour donner du lest, il s’appuie sur le certificat Covid, en passe de se généraliser. Par exemple, à Berne, on pense proposer aux bars, qui exigeraient le précieux sésame, de ne plus être soumis à quelconque restriction.

Quant aux discothèques, elles demeureront dans un régime spécial: ce serait le dernier endroit où le certificat Covid serait combiné au traçage. La peur des super-transmetteurs persiste.

Des chiffres plus que réjouissants

Ce qui permet au Conseil fédéral d’offrir autant de libertés, ce sont des chiffres particulièrement réjouissants. En fait, la situation s’améliore, alors que Berne tablait sur une légère détérioration.

C’est vrai qu’en Suisse, le nombre de cas baisse continuellement, la pression sur les hôpitaux est faible, les décès quotidiens ne se comptent plus que sur les doigts de la main, la vaccination avance très bien et la menace des variants semble pour l’heure lointaine.

Surtout, le taux de reproduction – soit le nombre de cas qu’une personne infectée contamine – se monte à 0,77 en moyenne sur sept jours. Ce qui indique que la pandémie est en recul continu. Enfin, à Berne, on estime que la population respecte très bien les directives. Peu de monde souhaite prendre des risque, dans l’attente de recevoir sa première ou deuxième dose, nous assure-t-on.

Ce vendredi, le Conseil fédéral mettra en consultation ces nouvelles ouvertures, afin d’entendre les cantons et autres organisations intéressées, ouvrant la porte à quelques changements d’ici la prise de décision finale, le 23 juin. L’entrée en vigueur de ce nouveau dispositif est prévue pour le lundi 28 juin.

Pour se donner envie, les artistes du Festival de la Cité 2021, en images

1 / 9
Les artistes du Festival de la Cité 2021, en images
La 49ème édition du Festival de la Cité aura lieu à Lausanne du 6 au 11 juillet. L'événement veut accueillir un maximum de monde, en proposant plus de 90 projets artistiques et 200 représentations.
source: festival de la cité / festival de la citã©
partager sur Facebookpartager sur X
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Un prisonnier âgé de 73 ans retrouvé mort dans sa cellule à Orbe
Les premières constatations tendent à exclure l’intervention d’un tiers, mais une enquête est en cours.

Un détenu suisse de 73 ans a été découvert inanimé dans sa cellule vendredi en début de matinée aux Etablissements de la plaine de l’Orbe. Pris en charge par le personnel pénitentiaire, il n’a pas pu être ranimé. La procureure de service a ouvert une enquête.

L’article