Suisse
Conseil fédéral

«L'UDC ne doit pas viser le maximum»: les mots de départ d'Ueli Maurer

Ueli Maurer quittera le Conseil fédéral dans quelques heures, dès la fin 2022.
Ueli Maurer quittera le Conseil fédéral dans quelques heures, dès la fin 2022.Image d'archives: sda

«L'UDC ne doit pas viser le maximum»: les mots de départ d'Ueli Maurer

Juste avant son départ du Conseil fédéral, Ueli Maurer a livré un dernier entretien. Selon lui, l'UDC doit être plus coopérative avec les autres partis.
31.12.2022, 09:4731.12.2022, 11:10
Plus de «Suisse»

Le conseiller fédéral UDC démissionnaire Ueli Maurer appelle samedi dans la Neue Zürcher Zeitung (NZZ) son parti à faire preuve de plus de responsabilité. L'UDC doit apprendre qu'en tant que parti le plus fort, elle doit davantage coopérer, ajoute-t-il.

«Tout le monde n'a pas encore compris cela chez nous», déclare Ueli Maurer dans son dernier entretien en tant que conseiller fédéral. Le Zurichois de 72 ans partira à la retraite à la fin de l'année. Il a transmis les clefs du Département fédéral des finances à Karin Keller-Sutter, qui entrera en fonctions le 1er janvier 2023.

Qui va diriger quoi en 2023 au Conseil fédéral 👇️

Selon Ueli Maurer, il y a des thèmes, comme celui sur l'Union européenne (UE), sur lesquels l'UDC ne doit pas céder.

«Mais il y a aussi des thèmes où l'UDC ne doit pas forcément viser le maximum, mais rechercher l'optimum avec d'autres» partis

Interrogé par la NZZ sur le fait que, sous sa présidence, l'UDC était devenue «plus intransigeante et plus dogmatique» et qu'il demande désormais plus de pragmatisme, le ministre sortant assure qu'il avait déjà insisté sur le consensus en tant que président du parti.

«C'est un long chemin et il faut aussi de nouvelles têtes»

Si un parti tire sans cesse la sonnette d'alarme, il perd de son efficacité, ajoute-t-il, soulignant que l'UDC a besoin d'un nouveau récit positif.

Ueli Maurer sera remplacé au Conseil fédéral par Albert Rösti. Ce dernier va diriger le Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication (Detec). (sas/ats)

Les élections complémentaires au Conseil fédéral en images
1 / 11
Les élections complémentaires au Conseil fédéral en images
Les nouveaux conseillers fédéraux, Elisabeth Baume-Schneider et Albert Rösti, prêtent serment.
partager sur Facebookpartager sur X
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Le Bois de Ballens (VD) occupé par des activistes
Des dizaines d’activistes «pour la protection du vivant» ont débuté samedi l’occupation du Bois de Ballens dans le canton de Vaud. Ils exigent du Conseil d'Etat un décret pour protéger le site ainsi que l’adoption d’un moratoire sur l’ouverture de nouvelles carrières.

«Depuis des années, les géants Holcim et Orlatti se disputent ce bois du Pied du Jura vaudois», écrit le mouvement Grondements des terres samedi dans un communiqué. L'occupation vise à dénoncer les «vélléités extractivistes et écocidaires» des grands cimentiers sur ce site.

L’article