Suisse
Conseil fédéral

Succession Sommaruga: Edith Graf-Litscher n'est pas candidate

Edith Graf-Litscher n'est pas candidate pour le Conseil fédéral

Malgré de nombreuses sollicitations pour se lancer dans la course au Conseil fédéral, la Thurgovienne Edith Graf-Litscher a estimé que ce n'était pas «le bon moment» d'entamer cette nouvelle étape pour elle.
11.11.2022, 10:3611.11.2022, 12:45
Plus de «Suisse»

La conseillère nationale thurgovienne Edith Graf-Litscher (PS), 58 ans, renonce à se lancer dans la course à la succession de Simonetta Sommaruga au Conseil fédéral. Elle l'a annoncé vendredi.

«Merci pour les nombreuses invitations à se présenter. Cette appréciation de mon travail politique me fait très plaisir ! Cependant, ce n'est pas le bon moment pour moi.»

«La fonction de conseillère fédérale m'aurait tentée», a indiqué Edith Graf-Litscher dans une interview accordée aux journaux de CH Media. Mais après mûre réflexion, elle a décidé de ne pas se présenter.

Le canton de Thurgovie n'est plus représenté au Conseil fédéral depuis 88 ans. Le dernier conseiller fédéral thurgovien a été Heinrich Häberlin qui a siégé au gouvernement de 1920 à 1934. Avant lui, les Thurgoviens, Adol Deucher et Fridolin Anderwert ont aussi été conseillers fédéraux. (ats)

En 10 ans au Conseil fédéral, Berset n'a pas changé de coupe
1 / 13
En 10 ans au Conseil fédéral, Berset n'a pas changé de coupe
En 2011, en mode partyboy: élu conseiller fédéral, Alain Berset fête l'événement au restaurant XIII Cantons dans sa commune de Belfaux, dans le canton de Fribourg.
source: keystone / jean-christophe bott
partager sur Facebookpartager sur X
Simonetta Sommaruga est douée en beatbox, la preuve!
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Ils n'auraient pas dû tenter de tromper Migros
Tenter de feinter les supermarchés pour économiser un peu d'argent n'est pas nouveau. Mais certaines astuces sont nouvelles et parfois originales, comme le montrent deux cas récents.

Un mardi de novembre dernier, une cliente de 54 ans est entrée dans un magasin Migros du district d'Aarau. Elle s'est rendue au rayon des fruits et légumes et a pesé quelques bananes. Mais apparemment, elle les trouvait trop chères. Comme on a pu le constater plus tard, elle a échangé les bananes pesées contre des bananes plus grosses.

L’article