ciel couvert
DE | FR
Suisse
Covid-19

Vaccins, certificat, mesures: ce que pensent les Suisses

Vaccins, certificat, mesures: ce que pensent les Suisses

Image
Image: shutterstok/watson
Nous sommes au milieu du deuxième automne sous le signe du Covid-19. Alors que les cas repartent à la hausse, une enquête de la SSR a pris le pouls de la population. Voici les points les plus importants.
Cet article est également disponible en allemand. Vers l'article
30.10.2021, 12:0531.10.2021, 17:09

Seuls 6% des non-vaccinés souhaitent l'être

Les personnes opposées à la vaccination contre le Covid-19 se maintiennent à un niveau stable dans la population. Seuls 6%, soit un quart des non vaccinés, pourraient imaginer se soumettre à la piqûre, la moitié d'entre eux en raison des difficultés à mener une vie normale sans certificat Covid.

Des taux de vaccination qui varient en fonction de l'origine

L'enquête de la SSR montre également que le taux de vaccination des étrangers ou des citoyens naturalisés originaires d'Amérique du Nord ou d'Europe du Nord est plus élevé que celui des citoyens qui sont suisses depuis la naissance. La couverture vaccinale est encore plus faible chez les personnes originaires d'Europe du Sud-Est.

Grand intérêt pour la vaccination de rappel

L'hypothèse d'une troisième dose suscite un grand intérêt. Selon le sondage, 70% des vaccinés sont prêts à un rappel et 24% sont contre. Les sceptiques se recrutent plutôt chez les jeunes.

4 sur 5 considèrent le certificat comme une vaccination obligatoire indirecte

Une claire majorité voit dans le certificat Covid une obligation indirecte à se faire vacciner. Depuis juillet, la proportion de ceux qui pensent ainsi a augmenté de 10 points de pourcentage à 79%. Désormais, ils sont 38% contre 26% à voir d'un bon œil cette mesure.

6 sur 10 approuvent les tests payants

Le certificat obligatoire est soutenu dans les domaines où il est déjà la règle. Il obtient:

  • 70% d'avis favorables quand il s'agit d'entrer sur le territoire.
  • 70% d'avis favorables pour les voyages aériens.
  • 61% pour la restauration.

Une majorité accepte également toujours le port du masque obligatoire dans les transports publics, les magasins et les manifestations. Seuls 45% seraient pour le port du masque au bureau. Et 59% trouvent juste de faire payer les tests pour obtenir un certificat.

Le Conseil fédéral a la confiance du peuple, mais...

La proportion de personnes ayant une confiance élevée dans le Conseil fédéral à propos de la gestion de pandémie est analogue à celle de cet été. Toutefois, le pourcentage de ceux qui ne lui font pas confiance a augmenté: 33%, contre 26% en juillet de cette année.

La méfiance est plus grande chez les jeunes, tandis que les plus de 65 ans continuent de rester fidèles au gouvernement.

Mauvaise note pour Ueli Maurer

La plupart des conseillers fédéraux sont toujours moins bien notés. Le ministre des Finances Ueli Maurer (UDC) récolte un 3,3 sur 6, perdant un demi-point depuis l'été. Alain Berset, en charge de la Santé, figure toujours en tête avec 4,1, contre 4,2 en juillet.

Le président de la Confédération Guy Parmelin se maintient à 3,7, en milieu de classement. Le chef de la diplomatie Ignazio Cassis a légèrement amélioré sa cote à 3,1 (3,0 en juillet), mais un tiers des personnes interrogées indique aussi n'avoir aucune opinion sur lui.

Près de la moitié des Suisses pensent que le Conseil fédéral dispose d'un pouvoir suffisant

Moins d'un tiers des personnes interrogées sont d'avis que le pouvoir de décision du Conseil fédéral en vertu de la loi sur les épidémies est allé et va encore trop loin. Cette proportion est en augmentation de 5% depuis juillet.

Une personne sur cinq estime que cette concentration du pouvoir était nécessaire, mais qu'elle doit bientôt prendre fin. Un peu moins de la moitié des personnes interrogées trouvent que les conditions actuelles sont adaptées à la situation. (ats/mlu/asi)

Et vous, que pensez-vous de la situation? Dites-le-nous en commentaire!

Une année de Covid-19 en Suisse, retour en images

1 / 17
Une année de Covid-19 en Suisse, retour en images
source: keystone / jean-christophe bott
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Swisscom, Sunrise ou Salt? Voici le meilleur opérateur mobile de Suisse
Swisscom a remporté pour une 5e année consécutive la distinction suprême du magazine allemand Connect pour la qualité de son réseau mobile. Pour améliorer la qualité de la réception mobile, certains opérateurs n'hésitent pas à collaborer.

La qualité du réseau mobile numéro un de Suisse est à nouveau saluée par le magazine allemand Connect. Swisscom, qui devance ses rivaux Sunrise et Salt, fait aussi bonne figure au niveau international.

L’article