DE | FR
Image: Shutterstock

Se vacciner pour guérir du Covid long? On peut commencer à y croire

Se faire vacciner alors qu'on est en plein Covid long permettrait d'en réduire les symptômes et leur durée. Des patients l'ont déjà constaté, et c'est ce que relève une nouvelle étude menée par les HUG qui sera bientôt publiée dans une revue scientifique américaine.
26.01.2022, 06:1326.01.2022, 09:25
Suivez-moi

Quels sont les bénéfices de la vaccination pour les patients qui souffrent de Covid long? Depuis l'apparition des vaccins pour lutter contre le virus, leurs bénéfices sont scrutés à la loupe par de nombreux médecins qui souhaitent soulager les patients atteints de Covid long. Une étude des Hôpitaux universitaires genevois (HUG), qui sortira prochainement dans le Journal of General Internal Medicine, donne de nouveaux espoirs. Explications.

Faisceaux d'indices

C'est un terme qui est généralement utilisé dans le domaine judiciaire: le fameux faisceau d'indices est une convergence d'éléments qui permettent d'accréditer l'existence de ce que l'on veut démontrer. En clair, les HUG ont récolté un ensemble d'indices qui montrent que la vaccination serait efficace contre les symptômes du Covid long. Le professeur Idris Guessous nous explique:

«Nous avons observé que 25 à 30% de gens disent que les symptômes du Covid long s'améliorent après la vaccination»
Pr Idris Guessous, médecin-chef de service Médecine de premier recours - HUG

Ces indices récoltés par l'équipe du chef de service Médecine de premier recours aux HUG et sa collègue Mayssam Nehme viennent confirmer les multiples témoignages de personnes souffrant de Covid long. Et la prestigieuse école de médecine de Yale, aux Etat-Unis, s'est posé la même question en avril 2021 déjà.

Soulagement rapide

Près d'une année après les premières recherches au niveau mondial, la récolte des témoignages continue. Un exemple parmi d'autres, celui de l'infectiologue et pédiatre Alessandro Diana, qui a contracté le virus en octobre 2020 et qui a souffert de Covid long par la suite.

«En avril 2021, je savais qu'il y avait du reporting dans les quatre coins du monde sur les bénéfices de la vaccination pour soulager les symptômes de Covid long, dont je souffrais depuis plusieurs mois. J'ai alors décidé de me faire vacciner et j'ai remarqué une nette amélioration, assez rapidement après la vaccination.»
Alessandro Diana, pédiatre et infectiologue

Le témoignage d'Alessandro Diana n'est pas un cas isolé, et les médecins des HUG ont constaté de nombreux cas similaires.

«La vaccination post-infection pourrait avoir un effet sur le Covid long avec des résultats observés dans les 5 jours après l'injection»
Mayssam Nehme, cheffe de clinique Service de médecine de premier recours - HUG

Alessandro Diana tient toutefois à relativiser l'évolution de ses symptômes, soulignant l'impact que pourrait avoir un effet placebo: «Est-ce que j'étais persuadé que le vaccin allait diminuer mes symptômes? Probablement que oui. L'effet placebo concerne 30% des patients, donc je ne suis pas sûr que cela ait fonctionné, mais je me suis senti beaucoup mieux après.»

Le vaccin à titre préventif

Concernant les bénéfices de la vaccination pour éviter de développer des symptômes de Covid long, une grande étude, sortie au Royaume-Uni et menée sur 1,2 million de personnes, a montré que les personnes qui avaient été vaccinées avaient deux fois moins de risque de ressentir des symptômes persistants à 28 jours de l’infection que les personnes non vaccinées. La vaccination peut potentiellement prévenir le Covid long.

«Nous recommandons toujours de se faire vacciner, car la vaccination fonctionne à titre préventif en diminuant le risque de symptômes persistants»
Pr. Idris Guessous, médecin-chef de service Médecine de premier recours - HUG

Des questions sur le Covid long? RAFAEL vous répond.

La plateforme digitale Rafael, mise en place par les Hôpitaux universitaires genevois (HUG), permet aux internautes de déterminer s’ils présentent ou non des symptômes post-Covid et de les orienter dans le réseau de soins. Elle renseigne sur les complications, les symptômes persistants et leur prise en charge. Rafael, qui a donné son nom à la plateforme, est un patient d’une quarantaine d’années ayant souffert d’insomnie pendant plusieurs semaines après sa guérison de l’infection au SARS-CoV-2, contractée lors de la première vague à Genève.

Manif à Genève contre la Loi Covid

1 / 7
Manif à Genève contre la Loi Covid
source: watson
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Marcos Baghdatis, celui qui avait perdu contre Federer à l'Open d'Australie

L'impact psychologique du Covid et des mesures

Après le choc du 1er confinement, «le stress n’est pas redescendu»

Link zum Artikel

Covid: «les cas de troubles dépressifs majeurs ont bondi de 28%»

Link zum Artikel

Un Suisse sur quatre n'a pas la forme depuis la pandémie

Link zum Artikel

On jure davantage depuis le Covid – la faute à ce connard de virus

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
A l’Uni de Genève, la liberté attaquée par des activistes radicaux
Mardi soir, des activistes LGBTIQ+ ont empêché avec violence la tenue d'une conférence dans l'enceinte de l'Université de Genève. Une plainte pénale a été déposée. Spécialiste de ces questions, la journaliste Peggy Sastre juge sévèrement ces actes militants.

L’invité aspergé d’eau, ses notes déchirées, son livre jeté dans la salle. Eric Marty, professeur à l’Université de Paris, se souviendra de sa venue à l’Université de Genève (Unige). Mardi soir, rapporte notre confrère Le Temps, des activistes LGBTIQ+ ont fait irruption dans la salle où l’hôte, venu de France, s’apprêtait à donner une conférence sur son livre, «Le sexe des modernes» (éditions Le Seuil), à l’invitation du Département de français moderne. «Ton bouquin c’est de la merde, on ne l’a pas lu», ont scandé les intrus, une vingtaine, plus nombreux que l’assistance présente pour écouter le conférencier.

L’article