Suisse
Covid-19

Covid: des enfants sont aux soins intensifs. 3 points pour comprendre

Image

Covid: des enfants sont aux soins intensifs, 3 points pour comprendre

Selon les statistiques de la Confédération, il y a actuellement 11 enfants testés positifs hospitalisés dans toute la Suisse. Est-ce qu'il faut s'en inquiéter?
24.12.2021, 11:5424.12.2021, 12:01
Suivez-moi
Plus de «Suisse»

Depuis plusieurs semaines, tous les projecteurs de la pandémie sont braqués sur les enfants. En Suisse, les 10-19 ans sont la tranche d'âge la plus infectée (11 433 cas hebdomadaire) suivie de près par les 0-9 ans (9066 cas). Mais cette situation se reflète-t-elle sur les hospitalisations et, surtout, faut-il s'en inquiéter?

Combien d'enfants sont hospitalisés avec le Covid?

Entre le 6 et le 12 décembre 2021, 11 enfants de 0 à 9 ans et 5 de 10 à 19 ans sont hospitalisés, selon les statistiques de la Confédération. Le Chuv confirme que deux enfants testés positifs sont actuellement aux soins intensifs dans son établissement, mais ne divulgue pas leur profil ainsi que leurs antécédents médicaux.

Du côté de Genève, les HUG recensent un seul cas pédiatrique sévère en date du 21 décembre. Pour le pédiatre et infectiologue du CHUV Pierre-Alex Crisinel, il n'y a pourtant pas lieu de s'inquiéter outre mesure:

«Depuis le début de la pandémie, on a eu une trentaine d'enfants hospitalisés en soins intensifs au Chuv à cause du Covid»
Pierre-Alex Crisinel, pédiatre infectiologue Chuv

Ces chiffres sont-ils en hausse?

Si au début de la pandémie, très peu d'enfants positifs au Covid étaient hospitalisés, au cours des 12 derniers mois, les décomptes hebdomadaires de la Confédération fluctuent entre 1 et 17 patients de 0 à 9 ans. Les chiffres actuels n'ont donc rien de surprenant.

Pédiatre et infectiologue aux HUG Arnaud L'Huillier approuve:

«Sur le dernier mois, on a plus de quatre fois plus d'enfants diagnostiqués qu’à la même période un an auparavant, et même si nous avons logiquement plus d’hospitalisations, les hospitalisations en pédiatrie sont moins nombreuses que ce à quoi l’on s’attendait. On peut donc dire que ce n'est pas inquiétant.»
Arnaud L'Huillier, pédiatre infectiologue HUG

De quoi souffrent ces enfants?

Les HUG soulignent que les symptômes ressentis par les enfants hospitalisés à cause du Covid sont les mêmes que ceux des adultes. À savoir: fatigue et insuffisance respiratoire.

Le pédiatre Arnaud L'Huilier précise, toutefois, que les jeunes patients hospitalisés souffrent également d'autres infections:

«Les enfants qui sont passés par les soins intensifs ces dernières semaines avaient toujours une co-infection, par exemple avec une bactérie. Le Covid n'est pas nécessairement la raison qui les a conduit aux soins intensifs.»
Arnaud L'Huillier, pédiatre infectiologue HUG

Mais attention, les statistiques peuvent s'avérer trompeuses. Il y a aujourd'hui beaucoup plus de tests covid effectués sur les enfants donc plus de cas recensés. Mais il ne faut, toutefois, pas prendre de raccourci et en déduire que le Covid a été cause des hospitalisations des enfants, Pierre-Alex Crisinel nous explique:

«Nous testons systématiquement les enfants hospitalisés qu'il y ait des suspicions de Covid ou non. Lorsque vous voyez deux enfants en soins intensifs au Chuv, cela ne veut pas forcément dire qu'il y a un lien de causalité entre leur infection et leur hospitalisation. On ne peut donc pas déduire qu'ils ont été hospitalisés à cause du Covid, juste affirmer que leur test a été positif. Il faut être prudent avec les statistiques.»
Pierre-Alex Crisinel, pédiatre infectiologue CHUV
Des paysages et des chats enneigés!
1 / 28
Des paysages et des chats enneigés!
source: reddit / shutterstock
partager sur Facebookpartager sur X
Commander le nouveau chiot de Joe Biden
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Mais pourquoi le thé froid Migros est-il aussi iconique?
Le thé froid de Migros fête cette année son 40e anniversaire. Star des réseaux sociaux, il bénéficie d'une image reconnaissable, d'un prix attrayant et d'un lien affectif sagement cultivé par le géant orange. Qui s'en sert pour tenter de se connecter avec les plus jeunes.

Sa popularité auprès des Suisses en a fait une sorte de symbole national, au même titre que les montres et le Cervin. Tant dans la vie de tous les jours que sur les réseaux sociaux, où il fait l'objet d'innombrables mèmes et a acquis un statut tout simplement légendaire.

L’article