larges éclaircies
DE | FR
Suisse
International

Si vous avez des enfants, vous avez plus de risques d'attraper le Covid

Si vous avez des enfants, vous avez plus de risques d'attraper le Covid

Primarschueler am ersten Schultag nach den Sommerferien, am Montag, 30. August 2021, in Riva San Vitale. (KEYSTONE/Ti-Press/Francesca Agosta)
Image: KEYSTONE/Ti-Press
Une récente étude jette de la lumière sur la vieille question de la contagiosité des enfants. Si vous avez des enfants scolarisés, ce n'est pas une bonne nouvelle.
28.11.2021, 21:4129.11.2021, 06:53
Plus de «Suisse»

Vous avez plus de chances d'attraper le Covid si vous avez des enfants. Voici en substance les conclusions d'une nouvelle étude de l'Institut Pasteur publiée jeudi. La recherche a été menée entre mai et août 2021 en France, ce qui correspond à l'émergence du variant Delta dans le pays.

Les chercheurs visaient à identifier les milieux et les activités présentant un risque accru d'infection, afin de déterminer les environnements qui ont facilité la propagation rapide du Delta dans le pays. Les familles avec des enfants fréquentant une crèche, une école maternelle, une école primaire ou un collège en font partie.

Concrètement, à leur contact, les parents ont plus de risques d’attraper le Covid-19. Le danger augmente de 30% lorsqu’on a un collégien à la maison, et encore davantage avec des petits de primaire.

Comment l'expliquer? C'est facile, estime dans le Parisien Sylvie Hubinois, ex-présidente de l’Association française de pédiatrie ambulatoire:

«En ce moment, les enfants sont très touchés par le Covid, parce qu’ils ne sont pas vaccinés»

Enfants particulièrement exposés

Les enfants participent donc à la circulation virale: soit ils contaminent les adultes, soit ce sont les adultes qui les contaminent, estime un autre expert dans le journal.

En France, le taux d’incidence des 6 à 10 ans s’envole. En Suisse, l'OFSP publie des données relatives aux enfants entre 0 et 9 ans. Entre la deuxième et la troisième semaine de novembre, leur taux d’incidence a augmenté de 1,6 fois, passant de 327,1 à 516,8. Aucune autre tranche de la population ne présente une hausse aussi élevée, bien que toutes soient en train de monter en flèche.

Le taux d'incidence des 0-9 ans se monte actuellement à 516,8 sur 100 000 habitant. Seul le taux chez les 10-19 est plus élevé et se chiffre à 857,5. La moyenne suisse est de 436,7.

Une vieille histoire

Moins vaccinés, les enfants sont donc actuellement plus contagieux, suggère l'étude. D'un point de vue purement logique, cela peut paraitre évident. Pourtant, la question de la contagiosité des enfants a été longuement débattue. Y compris en Suisse.

Souvenez-vous. C'était en mai 2020, quelques mois après le début du premier confinement. A la surprise générale, l'OFSP déclarait que les risques de transmission du Covid-19 par les enfants étaient quasi inexistants. Daniel Koch, l'expert Covid de la Confédération à l'époque, avait même affirmé que les personnes âgées pouvaient prendre dans les bras leurs petits-enfants. Des déclarations, relayées par la BBC, qui avaient fait le tour du monde.

Parallèlement, une recherche suisse estimait qu'«il serait naïf de ne pas considérer les enfants comme des transmetteurs». Et quelques mois plus tard, une autre étude menée en Ile-de-France estimait que les enfants étaient «très peu contagieux». Ce sont les adultes qui leur transmettent le virus et non l'inverse, déclarait son auteur au Parisien. (asi)

Et si on devait porter le masque à vie? Décryptage en vidéo.
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
«Un désastre»: les Russes piègent une unité d'élite ukrainienne
De nombreux soldats d'élite ukrainiens ont trouvé la mort, pris dans une embuscade russe. Des images illustrent la violence de l'affrontement.

L'Ukraine traverse un très mauvais moment. Près de deux semaines après la conquête russe d'Avdiivka, dans l'est du pays, les soldats de Kiev ont de grandes difficultés à stabiliser la ligne de front dans la région. Des combats ont lieu dans de nombreux villages voisins, a fait savoir le commandant en chef des forces armées ukrainiennes, Oleksandr Syrsky, sur Telegram.

L’article