ciel couvert
DE | FR
Suisse
Covid-19

Ce masque FFP2 est dangereux pour votre santé

Ce masque FFP2 est dangereux pour votre santé

La Suva, le principal assureur-accidents de Suisse, a rappelé mardi un type de masques de protection respiratoires FFP2. Son effet protecteur «insuffisant» présente un risque pour la santé. Les personnes ayant acheté de tels masques sont priées de les retourner.
18.01.2022, 10:0918.01.2022, 11:10
Plus de «Suisse»

Attention aux masques de protection FFP2 de type N95 de la marque ZG fabriqués par PP Zolotyy Hlobus. Mardi, la Suva a indiqué que ce masque avait «un effet protecteur insuffisant et mal déclaré». Voici à quoi il ressemble: 👇

Le masque de protection respiratoire N95/FFP2 de la marque ZG et vendu par la société Procurement Corp AG a un effet protecteur insuffisant et représente un risque pour la santé.
Le masque de protection respiratoire N95/FFP2 de la marque ZG et vendu par la société Procurement Corp AG a un effet protecteur insuffisant et représente un risque pour la santé.Image: ats

Les utilisatrices et utilisateurs «courent le risque d'être insuffisamment protégés contre des dommages irréversibles pour la santé», souligne la Suva. Le masque a été vendu par la société Procurement Corp AG, qui s'appelait auparavant Die Beschaffer AG, sous le nom de «SPITAMED KN95 FFP2 Atemschutzmaske». (ats/mndl)

Une année de Covid-19 en Suisse, retour en images
1 / 17
Le Covid-19 en Suisse, retour en images
Le port du masque se généralise en Suisse et dans le monde au cours de l'année 2020.
source: keystone / jean-christophe bott
partager sur Facebookpartager sur X
Et si on devait porter le masque à vie? Décryptage en vidéo.
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
«La guerre est loin d'être gagnée»: les autorités peinent face aux hackers
De plus en plus d'entreprises et de particuliers sont victimes d'attaques informatiques couplées à du chantage. Les autorités tentent de lutter contre ce phénomène, souvent en vain.

Le fabricant allemand d'appareils auditifs Kind, l'agence de placement suisse Das Team: de plus en plus d'entreprises sont confrontées à des attaques de ransomware (réd: ou rançongiciel en français). Le principe: un logiciel malveillant bloque les appareils ou crypte les données de la victime, qui en perd alors l'accès. Les pirates tentent ensuite d'extorquer une rançon (en anglais: «ransom»). Ils menacent de supprimer ou de publier les données volées en l'absence de paiement.

L’article