stratus fréquent
DE | FR
Suisse
Covid-19

Covid: les hospitalisations en Suisse dans le détail

Voici à quel point le Covid a frappé le système hospitalier suisse

Plus de 70 000 personnes ont été hospitalisées pendant les deux premières années de pandémie. Par moments, elles monopolisaient les unités des soins intensifs, montrent des chiffres publiés lundi.
05.12.2022, 16:4605.12.2022, 18:39
Suivez-moi

Alors que la pandémie battait son plein en Suisse, il n'y avait qu'un impératif: éviter la surcharge des hôpitaux face à l'afflux de patients Covid. De tous les paramètres, les hospitalisations étaient les plus scrutées: plus proches de la réalité par rapport au nombre des cas, ces chiffres indiquaient la distance qui nous séparait de l'effondrement du système sanitaire.

Près de trois ans après la découverte du premier cas dans notre pays, on peut affirmer que ce scénario ne s'est pas produit. Il est, par contre, sûr que la pandémie a durement affecté notre système hospitalier. On peut désormais en savoir plus: l'Office fédéral de la statistique (OFS) a publié, ce lundi, un rapport sur les hospitalisations dues au Covid en 2020 et 2021. Tour d'horizon en graphiques.

53% des hospitalisations pendant la 2e vague

Au cours des deux premières années de pandémie, 72 605 personnes ont été admises à l'hôpital avec le Covid-19. Comme une partie d'entre elles ont été hospitalisées à plusieurs reprises, le nombre total d'hospitalisations se monte à 84 186.

Il s'agit de 3% de l'ensemble des séjours totaux, mais le pourcentage des hospitalisations dues au Covid a grimpé jusqu'à 13% au plus fort des deux premières vagues Covid.

Pas moins de cinq vagues ont en effet déferlé sur la Suisse entre février 2020 et décembre 2021. La deuxième, qui a eu lieu de juin 2020 à février 2021, a été de loin la plus violente, comme le montre le graphique ci-dessous.

En effet, plus de la moitié des hospitalisations comptabilisées sur la période 2020-2021 sont intervenues entre octobre 2020 et février 2021, au moment où la deuxième vague battait son plein.

Les admissions à l'hôpital au printemps 2020, lors de la première vague de la pandémie marquée par les mesures de semi-confinement, ne représentent finalement que 12% de toutes les hospitalisations recensées en 2020 et 2021.

Jusqu'à la moitié des heures en soins intensifs

Plus d’une hospitalisation sur huit (soit 10 924 au total) a exigé des soins intensifs. Mais là encore, ce pourcentage varie beaucoup: au plus fort des deux premières vagues, plus de 30% des hospitalisations comprenaient un séjour en soins intensifs.

Les auteurs du rapport indiquent que les séjours en soins intensifs ont été très longs. La moitié ont duré plus de 153 heures, cinq fois plus par rapport aux autres patients. Il en résulte que 22% des heures de soins intensifs prodigués dans les hôpitaux, en 2020 et 2021, l’ont été à des patients Covid, alors qu’ils ne représentaient que 7% des personnes à en avoir bénéficié.

Cette proportion a même dépassé les 50% lors des pics des deux premières vagues de la pandémie, comme on peut le voir ci-dessous.

Lors de la première vague, plus de la moitié des séjours en soins intensifs ont inclus une intubation (51,1%). Cette proportion a ensuite diminué et elle était légèrement inférieure à un tiers (32,5%) lors de la cinquième vague.

Jusqu'à 44% des décès en hôpital

Quelque 8232 patients Covid sont morts pendant leur séjour à l'hôpital. Cela représente 15% des décès totaux et 11% de toutes les personnes hospitalisées à cause du Covid-19.

Les deux premières vagues ont été de loin les plus meurtrières, note l'OFS: 71% des décès ont eu lieu avant fin février 2021. Au plus fort de la deuxième vague, 44% des décès intervenus à l’hôpital ont été le fait de patients Covid.

Après quelques mois plus «calmes», la cinquième vague marque un rebond des décès à l’hôpital des patients Covid: entre le 29 novembre et le 31 décembre 2021, ils comptabilisaient presque 24% des décès intervenus à l’hôpital.

L'OFS note finalement que le taux de décès est deux fois plus élevé lorsque des soins intensifs ont été nécessaires (24,4%).

Manifestations antigouvernementales en Chine

Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Le verdict est tombé pour l'ex-municipal d'Aigle
A la tête de trois sociétés de conseil et gestion financière, ce courtier en assurance a soustrait plus de 2.9 millions de francs placés par des clients grugés. Il a été condamné à plusieurs années de prison.

Un ex-élu d'Aigle (VD) a écopé jeudi de 5 ans de prison ferme pour avoir soustrait près de 2.9 millions de francs à une dizaine de victimes, dans le cadre de ses activités professionnelles. Il a notamment été condamné pour escroquerie par métier et abus de confiance.

L’article