DE | FR
Bild

Image: Shutterstock

Assouplissements: les cantons veulent qu'Alain Berset y aille mollo

Les ministres de la Santé de l'ensemble des cantons de Suisse se sont fendu mercredi d'un communiqué. En résumé? les Suisses risquent d'avoir du mal à s'habituer avec des changements de règles à tout moment. Il faut se hâter lentement en somme.



La Conférence des gouvernements cantonaux de la Santé (CDS) qui rassemble les ministres de tous les cantons soutient les nouveaux assouplissements prévus par le Conseil fédéral, à lire ici 👇.

Jusqu'ici tout va bien. Toutefois, cette Conférence appelle à ne pas aller trop vite dans les réouvertures. Pourquoi? (On rappelle quand même qu'elle s'adresse à l'homme derrière la phrase mythique: «aussi vite que possible, aussi lentement que nécessaire», le ministre de la Santé Alain Berset.)

Selon les ministres cantonaux, des modifications constantes rendent plus difficile le respect des règles par la population et les branches concernées: organisateurs d’évènements, les écoles, les établissements de restauration, les institutions culturelles, les clubs sportifs, mais aussi les clients et les participants... Tous ces gens ne peuvent pas s'adapter toutes les deux ou trois semaines, s'inquiètent les cantons.

«Avec des étapes d'ouverture moins nombreuses, mais plus claires, il est possible d'éviter une micro-gestion difficilement surmontable dans la mise en oeuvre des mesures.»

La Conférence des gouvernements cantonaux de la santé

Mais alors que proposent-ils?

Dans un souci d’égalité de traitement:

En conclusion:

La levée des restrictions ne peut être menée à bien que si différentes conditions sont données. Les cantons comptent sur le certificat Covid disponible d'ici un mois. Et ils maintiendront le rythme de la vaccination, à condition de recevoir les quantités de vaccins promises. (ats/jah)

Vous pensez avoir du mal à vous adapter? Lâchez un comm' 👇

Péril Jeune Laslo

Plus d'articles sur le Covid en Suisse

Les mesures anti-Covid ont-elles été proportionnées?

Link zum Artikel

Pourquoi les hospitalisés du Covid sont plus jeunes aujourd'hui

Link zum Artikel

Le plan de sortie de pandémie de Berne est-il bien légal?

Link zum Artikel

Tous les chiffres du coronavirus en Suisse

Link zum Artikel

Les enfants peuvent être vaccinés contre la volonté de leurs parents, pour Berset

A partir de la mi-juillet, les enfants dès l'âge de 12 ans pourront être vaccinés contre le Covid en Suisse. Dans une réponse au Parlement, le Département de l'Intérieur d'Alain Berset écrit que cela ne nécessite pas de consentement parental. La jurisprudence lui donne raison – mais laisse des questions sans réponse.

Vendredi, l'autorité de régulation des médicaments Swissmedic a autorisé le vaccin Covid-19 de Pfizer/Biontech pour les adolescents âgés de 12 à 16 ans. La Commission fédérale pour les questions de vaccination (CFV) décidera d'une recommandation officielle dans la seconde moitié du mois de juin, a déclaré son président Christoph Berger à CH Media.

Si la CFV émet la recommandation correspondante, ce que l'on peut supposer, l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) souhaite que les choses …

Lire l’article
Link zum Artikel