Suisse
Crime

De plus en plus de jeunes Suisses se baladent avec des couteaux

montage photo pour article concernant l'usage des couteaux chez les jeunes

De plus en plus de jeunes Suisses ont un couteau sur eux pour «se défendre»

La prévention suisse de la criminalité lance une campagne à destination des adolescents et des jeunes adultes. L'objectif ? Ne pas porter des couteaux sur soi pour éviter de finir au poste ou pire. Explications d'un expert en sécurité et des polices romandes.
24.06.2023, 07:4726.06.2023, 10:26
Suivez-moi
Plus de «Suisse»

Un groupe de copains qui fait les 400 coups et qui tombe sur une autre bande, les esprits s'échauffent, l'embrouille commence et tout d'un coup, l'un d'eux sort un couteau de sa poche... on n'en saura pas plus en regardant la vidéo de la campagne intitulée «Ta mère ne veut pas te voir en prison», mais on peut deviner que la suite ne sera pas de bon augure👇🏽.

Vidéo: youtube
«Jusqu'en 2016, on dénombrait cinq homicides et quatre cas de lésions corporelles graves liés au port de couteaux, ces chiffres sont passés respectivement à 12 et 25 cas en 2022.»
Prévention suisse de la criminalité

Qu'en est-il en Suisse romande? L'usage des couteaux dans les infractions est-il courant? Quels sont les risques et les conséquences de l'usage de ces armes tranchantes? On y répond.

Que dit la loi?
Sont considérés comme une arme et interdite par la loi, les couteaux dont la lame est libérée par un mécanisme d'ouverture automatique pouvant être actionné d'une seule main avec une lame supérieure à cinq centimètres et une longueur totale de douze centimètres. Les poignards et couteaux à lancer à lame symétrique sont aussi des armes interdites. Les couteaux de l'armée suisse et autres couteaux de poche ne sont pas considérés comme des armes.
couteau papillon arme interdite en Suisse
Les couteaux papillons sont considérés comme des armes interdites en Suisse.

Pas d'augmentation significative des infractions

Tout d'abord, commençons par le point positif, il n'y a pas d'augmentation significative des violences corporelles graves dues aux couteaux dans les cantons romands.

De plus, les polices romandes enregistrent peu de cas d'homicides par arme coupante et tranchante. Dans les cantons de Vaud et du Valais, on dénombre un seul homicide avec un couteau ou une arme tranchante, tandis que dans le canton de Fribourg, du Jura et de Genève, aucun cas n'a été répertorié pour l'année 2022.

En effet, la majorité des violences graves commises avec un couteau sont le fait de personnes majeures. Toutefois, la police fribourgeoise soulève les limites de l'outil statistique de la criminalité, qui ne représente que les infractions commises avec des couteaux et non leur possession.

«Les infractions de violences graves au moyen d’une arme coupante ou tranchante ne sont pas en augmentation. En revanche, il est constaté que les affaires, notamment traitées par notre brigade des mineurs, où l’usage ou la détention d’un couteau par les personnes impliquées sont en augmentation.»
Martial Pugin, porte-parole police fribourgeoise

Dans le canton de Fribourg, les mineurs et jeunes adultes ne commettent donc pas plus d'infractions graves avec un couteau, mais son usage et sa détention augmentent, mais comment expliquer ce phénomène?

«Pour me défendre Monsieur»

La raison principale qui est évoquée par les mineurs et les jeunes adultes (18-24 ans) c'est «la légitime défense», un argument qui ne tient pas selon les forces de l'ordre.

«Les ados évoquent le besoin de légitime défense, mais là aussi, on leur explique que la légitime défense, ça n'existe pas. S'ils blessent ou tuent quelqu'un avec une arme, il y aura des conséquences et parfois durant une bonne partie de leur vie.»
Alexandre Brahier, porte-parole de la Police cantonale genevoise

Pour ceux qui en doutent encore, voici ce que le Code pénal dit de la légitime défense 👇🏽.

Art. 15 CP - Légitime défense. Quiconque, de manière contraire au droit, est attaqué ou menacé d’une attaque imminente a le droit de repousser l’attaque par des moyens proportionnés aux circonstances; le même droit appartient aux tiers.
Art. 15 du Code pénal

La notion de moyens proportionnés aux circonstances est importante. A titre d'exemple, on ne peut pas argumenter que l'on a fait usage de légitime défense en blessant gravement un cambrioleur par exemple. Les mineurs ou jeunes adultes interrogés n'ont conscience, ni des dangers, ni des conséquences de leurs actes.

«Un couteau reste une arme très dangereuse, une lame de 2cm bien aiguisée peut sectionner une artère facilement»
Patrick Carruzzo, directeur de l'Académie suisse de sécurité

L'expert qui forme des agents de sécurité pour des sociétés privées remarque une «banalisation de l'usage des couteaux» par le grand public. Lors de ses cours de self-défense, il est de plus en plus confronté aux personnes s'armant d'objets tranchants.

«Une participante m'a dit qu'elle prenait un couteau sur elle, pour se protéger lorsqu'elle sortait en ville le soir. Souvent, cela part d'une méconnaissance de la loi, les personnes pensent qu'il n'est pas autorisé d'avoir un spray au poivre sur elles et se rabattent sur un petit couteau en pensant que c'est simple à utiliser.»
Patrick Carruzzo, directeur de l'Académie suisse de sécurité

La majorité des polices romandes interrogées expliquent que les adolescents et jeunes adultes cherchent à paraître «plus forts» en s'équipant avec des armes tranchantes et s'étonnent régulièrement qu'il y a des règles en vigueur, même pour la possession de couteaux suisses dans le cadre scolaire.

«Beaucoup de mineurs ignorent qu'avoir un couteau sur eux à l'école est interdit»
Alexandre Brahier, Police cantonale genevoise

Enfin, si les adolescents ne sont pas encore convaincus des dangers de l'usage de couteaux, Patrick Carruzzo, expert en sécurité et formateur, a une méthode «choc» destinée à ses élèves. «Je leur montre des photos des blessures faites avec des couteaux et la vue des entailles parfois profondes les dissuade rapidement d'en faire usage.» On le croit sur parole.

Chaude nuit entre police et jeunes à Saint-Gall
1 / 10
Chaude nuit entre police et jeunes à Saint-Gall
Des policiers observent la situation sur la Place Rouge, où plusieurs centaines de jeunes se sont rassemblés, ce vendredi 2 avril 2021, à Saint-Gall.
source: sda / michel canonica
partager sur Facebookpartager sur X
La police vaudoise dénonce une arnaque sur TikTok
Video: twitter
Ceci pourrait également vous intéresser:
4 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
4
Voilà ce qu'il se passe quand les toilettes sont bouchées dans un avion
Le scénario a tout d'un film d'horreur: vous vous trouvez à bord d'un avion dont les toilettes se bouchent. Que se passe-t-il alors? Et comment est-ce que cela peut arriver?

Votre avion vient à peine de décoller, mais une annonce retentit alors dans la cabine: les toilettes sont bouchées et donc hors service. Devrez-vous vous retenir jusqu'à l'atterrissage?

L’article