DE | FR

Nestlé conteste avoir subi une cyberattaque

Un groupe de hackers prétend avoir piraté puis publié sur Internet des données appartenant à Nestlé, au cours de la nuit de mardi à mercredi. Selon la multinationale suisse, ces affirmations sont fausses.
23.03.2022, 10:5323.03.2022, 11:35

Nestlé aurait été la cible de pirates informatiques. Le groupe de pirates informatiques Kelvinsecurity a publié un petit échantillon de données via Twitter et prétend s'être emparé de dix giga-octets (Go) de données de la multinationale suisse.

La diffusion de ces déclarations via le compte Twitter «LatestAnonPress», qui, selon ses propres dires, appartient au collectif de pirates Anonymous, a attiré une grande attention. Une vérification est toutefois difficile, Anonymous étant un groupe décentralisé.

Aucune mesure nécessaire

Sauf que l'affirmation selon laquelle la première entreprise agroalimentaire du monde a été victime d'une cyberattaque et d'une fuite de données est dénuée de tout fondement, a rétorqué Nestlé dans une prise de position. Il s'agirait d'un cas survenu en février de cette année, lorsque des données de test et disponibles de toute façon publiquement ont été mises en ligne par erreur pendant une courte période.

Le cas a été rapidement examiné et il a été conclu qu'aucune autre mesure n'était nécessaire. «La cybersécurité est l'une de nos principales priorités», a ajouté Nestlé.

Des groupes de pirates avaient sonné la charge contre Nestlé suite à l'appel resté vain du président ukrainien Volodymyr Zelensky au numéro un mondial de l'alimentaire de quitter la Russie. Nestlé a déclaré avoir stoppé toutes les importations et exportations de Russie, sauf pour les produits de base. (mndl)

Nestlé a d'ailleurs répondu aux critiques du président ukrainien

La guerre en Ukraine en images

1 / 18
La guerre en Ukraine en images
source: sda / efrem lukatsky
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Témoignage d'une famille de réfugiés

Plus d'éclairages sur ce qui se passe en Ukraine:

Que se passe-t-il dans la tête de Poutine?

Link zum Artikel

Pas facile d'être russe en Suisse: «Je n’ose même plus dire le mot russe»

Link zum Artikel

L'objectif de Poutine en Ukraine? Etendre sa sphère d'influence

Link zum Artikel

Pourquoi personne ne peut se passer de l'Ukraine économiquement

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Coincé au tunnel du Gothard? Patience, il vous reste 8 kilomètres
Les premiers bouchons n'ont pas attendu jeudi et le début du week-end de l'Ascension. Mercredi soir, la file d'attente pour entrer dans le tunnel du Gothard était encore de 8 kilomètres.

Une looooongue file de voitures s'est formée mercredi devant l'entrée nord du tunnel du Gothard. Dans la matinée, elle atteignait quelque 9 kilomètres. Selon le TCS, les automobilistes doivent prendre leur mal en patience durant plus d'une heure et demie.

L’article