DE | FR

Le jugement en appel d’UBS en France a été reporté

Poursuivie pour fraudes fiscales graves, UBS avait écopé, en première instance, d'une amende record de 3,97 milliards de francs. Le jugement en appel, prévu initialement ce lundi, sera finalement prononcé en décembre.
27.09.2021, 10:1828.09.2021, 17:53

Attendu ce lundi après-midi, le jugement en appel aurait dû mettre un point final à ce long litige. Ça n'a pas été le cas: La cour d'appel de Paris a en effet repoussé au 13 décembre sa décision concernant UBS.

L'histoire remonte à 2019. Cette année-là, le Tribunal correctionnel de Paris avait accusé UBS d'avoir aidé, entre 2004 et 2012, des fraudeurs fiscaux français à cacher de l'argent en Suisse.

Jugée coupable de «démarchage bancaire illégal» et «blanchiment d'argent aggravé par la fraude fiscale», la banque suisse avait, lors de cette première instance, été condamnée à:

  • Une amende record de 3,7 milliards d'euros, soit près de 3,9 milliards de francs suisses.
  • 800 millions d'euros de dommages et intérêts à l'Etat français partie civile.
  • Une peine de prison avec sursis de 8 à 18 mois pour les six anciens salarisés et cadres mis en cause.

La défense, qui avait nié en bloc les accusations, avait demandé l'acquittement. La banque avait fait appel et, après un deuxième procès en mars, la décision était attendue ce lundi.

10 milliards d'euros cachés au fisc

Pour UBS, il n'y a «pas le début d'une preuve» que les prévenus aient enfreint les règles en vigueur à l'époque des faits, rapporte la RTS.

Mais pour l'accusation, qui a eu un total gain de cause en première instance, quelque 10 milliards d'euros ont été cachés au fisc français durant la période concernée. Raison pour laquelle, pour cette deuxième instance, le parquet a demandé un paiement d'au moins 3 milliards d'euros. (ats/mndl)

Plus d'articles sur le thème «Suisse»

L’armée suisse irait bien faire sa pub dans les écoles

Link zum Artikel

Mais où sont donc passés les opposants au mariage pour tous?🤔

Link zum Artikel

Cette fois ça y est: le Conseil fédéral donne son OK au F-35 américain

Link zum Artikel

Pourra-t-on vraiment, en Suisse, faire sans les centrales nucléaires?

Link zum Artikel

La Grève pour l'Avenir réunit plus de 30 000 personnes en Suisse

Link zum Artikel

L’Angleterre, choquée, pleure la mort d’un député violemment poignardé

Link zum Artikel

Le Conseil fédéral étudie un outil de contrôle des imams

Link zum Artikel

Personnaliser les affiches de l'OFSP? Oui, mais interdit d'écrire «Trump»!

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

En Chine, un Canadien condamné à la peine de mort et c'est «approprié»

La peine de mort d'un Canadien condamné en Chine pour trafic de drogue a été confirmée mardi en appel par un tribunal local, sur fond de crise diplomatique entre Pékin et Ottawa.

Un Canadien a été reconnu coupable d'avoir fait passer plus de 220 kg de méthamphétamine avec des complices. Ce rebondissement intervient alors que la justice chinoise doit annoncer mercredi son verdict dans une autre affaire visant un ressortissant canadien, le consultant Michael Spavor, soupçonné d'espionnage.

Déjà reconnu coupable dans le passé au Canada de trafic de drogue, Robert Lloyd Schellenberg clamait son innocence et assurait être allé en Chine pour y faire du tourisme. Condamné …

Lire l’article
Link zum Artikel