Suisse
Economie

Covid: Alain Berset, inquiet du futur économique suisse après la crise

«Les prochaines années seront difficiles surtout pour les plus faibles»

Bundesrat Alain Berset auf dem Weg zu einer Medienkonferenz des Bundesrates zur aktuellen Lage im Zusammenhang mit dem Coronavirus, am Mittwoch, 21. April 2021, in Bern. (KEYSTONE/Peter Klaunzer)
Le ministre de la Santé Alain Berset.Image: sda
Le ministre de la Santé, Alain Berset, s'est fortement inquiété du futur lors d'assemblée du Parti socialiste, en particulier des questions de précarités induites par la crise économique due au Covid et également après cette dernière.
08.05.2021, 15:0009.05.2021, 10:22
Plus de «Suisse»

Le conseiller fédéral Alain Berset a mis en garde contre le fossé qui se creuse entre les riches et les pauvres, lors de l'assemblée des délégués du parti socialiste Suisse samedi. Si le ministre de la Santé s'est réjoui de la solidarité durant la crise du coronavirus, il s'est toutefois adressé aux membres du PS en termes plus sombres:

«De nombreux problèmes qui étaient déjà importants avant la crise le sont encore plus aujourd'hui. À l'échelle mondiale, de nombreux pays verront d'énormes régressions en matière de lutte contre la pauvreté dans les années à venir. Les prochaines années seront difficiles et elles seront plus difficiles pour les plus faibles, y compris dans notre pays».

Le conseiller fédéral socialiste a plaidé pour plus d'égalité et de justice entre les personnes dans le besoin et celles qui ne le sont pas. Il a affirmé que le prochain test pour notre société viendra une fois la pandémie vaincue. Non seulement les employés, mais aussi de nombreuses entreprises, dépendent de la société qui ne doit pas simplement les laisser tomber, a-t-il déclaré.

Chacun a besoin de solidarité lorsqu'il se trouve dans le besoin, a souligné le conseiller fédéral. Il a profité la tribune qui lui était offerte pour plaider en faveur loi Covid-19 (le peuple suisse vote le 13 juin): «Pour lutter contre la crise économique et pour maintenir les aides financières aussi longtemps que nécessaire, nous avons besoin de cette loi Covid-19», a-t-il martelé. Bon, le public était acquis à sa cause puisque le PS soutient le gouvernement sur ce coup-là.
(ats/jah)

Pour en savoir plus sur cette votation 👇

Et sinon les sondages dise que la loi Covid passera 👇

Une année de Covid-19, retour en images
1 / 17
Le Covid-19 en Suisse, retour en images
Le port du masque se généralise en Suisse et dans le monde au cours de l'année 2020.
source: keystone / jean-christophe bott
partager sur Facebookpartager sur X
Péril Jeune Océane
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Manor vend des gourdes à l'arrière-goût de scandale
Les Américains se sont arrachés la Stanley Cup. Ces gourdes isothermes sont désormais en train de déferler en Suisse. Mais la marque fait face à un scandale aux Etats-Unis.

A l'origine, la société Stanley fabriquait des thermos pour les ouvriers. Avec les années, son offre s'est étendue aux équipements outdoor comme des mugs et des glacières. En 2016, la marque tente un coup de poker et se tourne vers la femme citadine, en lançant leur produit phare, la Stanley Quencher, une énorme gourde de 1,2 litre avec une poignée, vendue entre 35 et 55 dollars.

L’article