DE | FR

Viola Amherd pourrait choisir le F-35 comme nouvel avion de l'Armée suisse

Bild

Le F-35 est le seul des quatre jets évalués à être un avion de combat de cinquième génération. Ces prochains jours la ministre de l'Armée pourrait désigner quel avion le Conseil fédéral a retenu.
Image: Shutterstock

Le jet furtif américain aurait le mieux réussi les tests du département de la Défense. Mais ce modèle ne fait pas l'unanimité. Retour sur les enjeux de cet achat.



Selon l'émission Rundschau de la télévision alémanique SRF, la ministre de la Défense Viola Amherd veut acheter le jet de combat F-35. L'avion américain aurait le mieux réussi les tests du Département de la Défense (DDPS), rapporte l'émission, qui cite trois sources indépendantes. Tant sur le plan financier que technique, l'avion furtif devancerait nettement ses trois concurrents.

Six milliards pour des avions

Pour rappel, le peuple suisse a accepté (du bout des lèvres), en septembre 2020, d'attribuer une enveloppe de six milliards de francs au Conseil fédéral pour qu'il puisse acquérir de nouveaux avions de combat.

A noter que dans les prochains jours - mercredi, ou au plus tard le 30 juin, selon 24Heures –, le Conseil fédéral devrait décider de quel nouvel avion de combat les forces aériennes suisses seront équipées. Quatre modèles sont en lice: deux candidats européens (le Rafale et l'Eurofighter) font face à deux jets américains, le F-35 et le F/A-18 Super Hornet.

Selon les résultats de l'enquête de Rundschau, la ministre de la Défense n'aurait donc pas d'autre choix que de demander au Conseil fédéral d'acheter le F-35. Mais on est encore loin d’une décision définitive.

Des enjeux géopolitiques

«Choisir un avion, c’est choisir ses alliés»

François Pointet, conseiller national (Vert’libéral/VD) dans 24 heures

«Les modèles européens sont plus adaptés à la police aérienne que les américains, avant tout destinés à la guerre.»

Pierre-Alain Fridez, conseiller national (PS/JU) dans 24 heures

Que sait-on de ce F-35?

Le F-35 est le seul des quatre jets évalués à être un avion de combat de cinquième génération. Il est donc le candidat le plus moderne. Pourtant, aux Etats-Unis, il est la cible de plusieurs critiques, car il serait trop sujet aux pannes et trop cher à exploiter. (asi/jch)

Plus d'articles «Actu»

Aux Pays-Bas, le journaliste blessé par balles est décédé

Link zum Artikel

En Norvège, ne pas signaler ses retouches sur Insta peut coûter cher

Link zum Artikel

Droits LGBT: l'UE menace la Pologne et la Hongrie

Link zum Artikel

La pluie, c'est nul mais ça inspire de belles chansons! En voici 9

Link zum Artikel

Avions de combat: les Américains ne font pas l'unanimité

Avant l'été, le Conseil fédéral décidera du nouvel avion de combat que les forces aériennes suisses devront acquérir. D'après nos sources, il pourrait s'agir de l'Eurofighter ou du Rafale.

Rétrospectivement, la décision n'était qu'une formalité, les votes étaient très serrés: avec seulement 50,1% de oui, à savoir 8000 voix d'avance, le prêt de six milliards de francs pour renouveler les avions de combat a été accepté en septembre dernier. La ministre de la Défense Viola Amherd s'en est plutôt bien tirée.

Le projet «Air 2030» a été principalement combattu par la Suisse romande, les femmes, les jeunes et les habitants de la Suisse urbaine. Après le crash du Gripen E suédois en …

Lire l’article
Link zum Artikel