Suisse
Etude

Une étude révèle les émissions de CO2 de la Suisse

Une étude révèle les émissions de CO2 de la Suisse... et elle n'est pas sur la bonne voie

La Suisse se situe ainsi à peu près au même niveau que des pays comme l'Indonésie, le Japon ou le Brésil, comme le montre une étude du cabinet de conseil McKinsey.
10.07.2022, 11:1510.07.2022, 18:35
Plus de «Suisse»

Les émissions de CO2 de la Suisse sont bien plus élevées que ce que l'on pensait jusqu'ici. Si elles contribuent à moins de 0.1% du total mondial, la prise en compte de l'influence directe ou indirecte de son économie mondialisée fait monter ce chiffre à 2 ou 3%.

La Suisse se situe ainsi à peu près au même niveau que des pays comme l'Indonésie, le Japon ou le Brésil, comme le montre une étude du cabinet de conseil McKinsey, en collaboration avec la faîtière economiesuisse et l'ONG Fonds mondial pour la nature (WWF). Le document, relayé par la NZZ am Sonntag, a été publié dimanche sur internet par McKinsey.

  • Aux émissions nationales de CO2 d'environ 46 mégatonnes s'ajoutent les importations et les voyages en avion, soit au total 69 mégatonnes.
  • Environ 60% des émissions suisses, hors importations et voyages en avion, proviennent de l'économie, le reste des ménages.

Dans son étude, McKinsey a aussi pris en compte l'influence de l'ensemble de l'économie suisse, fortement mondialisée. De nombreuses entreprises internationales ayant leur siège en Suisse exercent leurs activités en priorité à l'étranger. Les émissions de CO2 qui en résultent, soit environ 300 à 400 mégatonnes par an, sont six à neuf fois supérieures à celles émises en Suisse.

La place financière helvétique joue aussi un rôle. Par ses investissements, crédits, actions et autres opérations, elle crée des émissions supplémentaires de 700 à 900 mégatonnes de CO2 par an, soit 15 à 20 fois plus que les émissions nationales.

Levier important

L'objectif climatique 2020 n'a pas été atteint par la Suisse. Concernant l'objectif de zéro émission nette d'ici à 2050, McKinsey estime que, comme le reste du monde, la Confédération n'est pas sur la bonne voie. Toutefois, en tant que centre économique et financier international, elle dispose d'un levier important.

Pour mener à bien son étude, McKinsey a pris contact avec 180 entreprises et organisations sectorielles. Il en ressort que l'économie suisse considère la décarbonisation comme un grand défi et une grande opportunité. Quatre sociétés sur cinq ne savent toutefois pas comment cela se répercutera sur leurs modèles d'affaires. (jug/ats)

Les candidates de Miss Suisse Francophone
1 / 32
Les candidates de Miss Suisse Francophone
Elvedina Udovcic, 18 ans (NE)
source: miss & mister suisse francophone
partager sur Facebookpartager sur X
Ceci pourrait également vous intéresser:
2 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
2
Le temps humide a des répercussions sur la récolte des fraises
Les fraises suisses souffrent du temps humide. La récolte a été réduite de 5% à la mi-juillet, bien que le retour de l'été puisse encore améliorer la situation.

Le temps humide de cette année a également affecté les fraises suisses. Ainsi, à la mi-juillet, leur récolte était inférieure de cinq pour cent à celle du même mois de l'année précédente. Le retour en force de l'été pourrait toutefois compenser une partie de ce déficit.

L’article