faible neige-1°
DE | FR
2
Suisse
extinction rebellion

Extinction Rebellion acquittée à cause de la police

Des policiers evacuent les militants d'Extinction Rebellion qui bloquent les rues de Lausanne lors d'une action de bloquage d' Extinction Rebellion, XR, ce samedi, 14 decembre 2019 a Lausanne. Les man ...
Des policiers ont évacué les militants d'Extinction Rebellion qui bloquaient les rues de Lausanne lors d'une manifestation climatique le 14 decembre 2019.Image: KEYSTONE

Ces militants climatiques sont acquittés et c'est à cause de la police

Alors qu'ils avaient enfreint la loi, des membres suisses du mouvement écologiste international ont finalement été acquittés mercredi. Une première qui s'est jouée sur un point clé.
30.09.2022, 12:0830.09.2022, 12:55

Une quinzaine de militants d’Extinction Rebellion (XR) ayant enfreint la loi suisse sur la circulation routière ont été acquittés mercredi par le Tribunal cantonal vaudois. Selon Le Temps, ces manifestants qui avaient bloqué Saint-François, à Lausanne, le 14 décembre 2019, pour des revendications climatiques, ne seront finalement pas condamnés, comme l'avait pourtant ordonné le jugement de première instance en 2021.

Ils sont les premiers à être disculpés dans le cadre du fameux «Procès des 200». Il s'agit d'une série de procès liés aux multiples actions de désobéissance civile menées à Lausanne par environ 200 personnes en 2019 et 2020. Mais alors qu'est-ce qui a fait la différence?

Délai de tolérance nécessaire

Tout s'est joué sur le temps d'intervention des forces de l'ordre, précise le journal romand. Du point de vue de la justice vaudoise, la procédure avant d'emmener les manifestants au poste de police a été «trop brusque». En Suisse, les règles en termes de manifestation demandent à ce que les autorités laissent à ces derniers un «délai de tolérance» nécessaire pour «exprimer leur message» avant d'être interpellés.

«Même sur la route, et même si la manifestation n’était pas autorisée, on ne peut pas tuer dans l’œuf l’expression de manifestants agissant de façon pacifique. Le message clair du tribunal est que l’on doit laisser un espace d’expression aux personnes avant l’intervention»
Florian Thiébaut, avocat des prévenus.le temps

Une ancienne militante de XR confie en effet au Temps qu'à l'époque, alors même que les prévenus n'avaient pas pu dérouler leur banderole, la police avait déjà «déferlé» sur place afin de les contrôler et les emmener au poste. (mndl)

Le propagandiste de Poutine enrôlé qui refuse de partir au front? Cette parodie est hilarante

Video: watson
2 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
2
Baume-Schneider au Conseil fédéral: quand le Jura rassemble la Suisse
L'élection surprise d'Elisabeth Baume-Schneider au Conseil fédéral est une reconnaissance complète du canton du Jura et une manière d'affirmer l'unité de la Suisse.

Une Jurassienne est élue au Conseil fédéral. Elle s’appelle Elisabeth Baume-Schneider, elle a 58 ans, elle vient des Franches-Montagnes, l’une des plus belles régions de Suisse. Son élection est une surprise, tant sa concurrente, la Bâloise Eva Herzog, faisait figure de favorite dans la course au siège laissé vacant par la Bernoise Simonetta Sommaruga.

L’article