Suisse
Faits divers

Une recrue suisse décède dans un accident de tir à Bremgarten

Police militaire à la place d'armes de Bremgarten (AG).
La police militaire à la place d'armes de Bremgarten.Image: DR

Une recrue de l'armée suisse tuée par balle

Ce mardi, une recrue est morte suite à un tir de fusil d'assaut à Bremgarten dans le canton d'Argovie. L'Armée suisse a ouvert une enquête.
23.04.2024, 19:54
Plus de «Suisse»

Une recrue de l'armée est décédée, mardi matin, lors d'un accident de tir sur le champ de tir de Bremgarten (AG). Pour des raisons encore inconnues, selon l'Armée suisse, un tir de fusil d'assaut s'est déclenché dans un véhicule militaire. La balle a touché le jeune soldat à la tête.

«Un tir s'est accidentellement déclenché dans un véhicule militaire lors du retour d'un exercice, atteignant un militaire à la tête. Il n'est pas d'usage d'avoir une arme chargée dans un véhicule.»
Fabian Kolly, un porte-parole de la justice militaire19h30 de la RTS

Après avoir reçu les premiers soins médicaux, le blessé a été transporté à l'hôpital par un hélicoptère de sauvetage, où il est décédé dans la matinée, a indiqué le Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports (DDPS).

Un soldat décède dans un accident de tir à Bremgarten (archives 2009)
Un soldat décède dans un accident de tir à Bremgarten (image d'archives, 2009).Image: KEYSTONE

Selon ce dernier, l'accident de tir dans le véhicule militaire s'est produit peu après 9 heures. A ce moment-là, les membres de l'école de recrues de ravitaillement 45 se trouvaient dans une séquence d'instruction.

Que sait-on de la victime?

La victime était un ancien élève de l'école de recrues, a déclaré le porte-parole de l'armée Mathias Volken à l'agence de presse Keystone-SDA. Il n'a pas donné d'autres informations sur la victime.

L'école de recrues en est actuellement à sa 15ᵉ semaine d'instruction en formation. Les proches auraient été informés et seraient pris en charge, comme les camarades du défunt, par des équipes de soins locales et de l'armée.

L'Armée suisse a ouvert une enquête pour déterminer les circonstances exactes de l'accident. Pour l'instant, aucune information supplémentaire n'a été communiquée.

La dernière fois qu'un accident de tir s'est produit dans l'armée, c'était en juin dernier à Gossau (SG), à la suite d'un tir involontaire. Trois personnes d'une école de sous-officiers avaient alors été blessées et avaient dû être hospitalisées.

Développement suit

(jah)

Immersion dans le plus grand bunker d'or privé de Suisse
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Les attaques contre les personnes non binaires se multiplient en Suisse
Après l'euphorie de la victoire de Nemo à l'Eurovision, le retour à la réalité est dur. Une nouvelle étude révèle une forte hausse des agressions contre les personnes LGBTIQ en Suisse. Les associations demandent des mesures rapides.

Peu avant 1 heure du matin dimanche, la Suisse exulte après la victoire de Nemo à l'Eurovision. L'artiste non-binaire mérite pleinement son sacre. Seulement voilà, lors de nombreuses autres nuits dominicales, la vie des personnes non binaires se résume à un parcours du combattant. Car que l'on appelle les «hatecrimes», les crimes haineux contre les personnes LGBTIQ ont nettement augmenté en Suisse.

L’article