Suisse
Festival

La 10e édition du festival Label Suisse a attiré les foules

La 10e édition du festival Label Suisse a attiré 75 000 mélomanes

Des festivaliers avec des masques ecoutent la chanteuse Giulia Dabala, qui chante sur la scene de la place Centrale lors du festival Label Suisse le samedi 19 septembre 2020 a Lausanne. (KEYSTONE/Jean ...
Le festival lausannois avant attiré 90 000 personnes en 2018 (image d'archives).Image: KEYSTONE
Le festival avait attiré 90 000 personnes en 2018. Il s'agissait de la dernière édition avant la pandémie de coronavirus.
19.09.2022, 06:1820.09.2022, 11:28
Plus de «Suisse»

La dixième édition de Label Suisse, qui s'est tenue de vendredi à dimanche à Lausanne, a été «prise d'assaut» par le public, selon les mots des organisateurs. Environ 75 000 mélomanes se sont rendus à ce festival gratuit mettant à l'honneur la musique suisse.

Soixante-neuf concerts, 5 créations, 10 afters, 6 rencontres professionnelles et 500 litres d'hélium. Cette édition «gargantuesque» a été «celle de tous les superlatifs», se réjouissent dimanche les organisateurs dans un communiqué. Le bilan est «plus que positif» pour la mouture 2022 de ce rendez-vous biennal «qui rend justice à l'infinie variété des courants musicaux de la scène suisse», ajoutent-ils.

«Venus des quatre coins de la Suisse, des artistes de tous styles et de tous genres ont convergé à Lausanne pour trois jours et trois nuits de folie sonore. Têtes d'affiche reconnues, pépites incontournables, découvertes essentielles, créations originales, pop, jazz, Neue Volksmusik, musiques classiques, contemporaines, électro, hip-hop, urbaines, se sont entremêlées.»
Les organisateurs

Femmes bien représentées

Les artistes féminines étaient présentes en force. Tout comme les labels helvétiques qui ont été pour la première fois réunis dans un grand marché organisé sur l'esplanade de Montbenon «afin de braquer un coup de projecteur mérité sur ces pivots de la diversité sonore du pays». C'est d'ailleurs sur l'esplanade que se trouvait cette année le cœur de la manifestation, qui a dû délaisser la place Centrale en raison de travaux sur le Grand-Pont.

A Montbenon se trouvaient la scène principale, la salle voisine de Paderewski et celle de Couleur 3, la radio de la RTS qui fête cette année ses 40 ans - et la radio ses 100 ans. Pas moins de 24 heures de concert ont été captées pour des diffusions en direct ou en différé sur les chaînes de La Première, Couleur 3, Option Musique, Espace 2, SRF 1, Virus, Rete 3 et Radio Rumantsch.

Echanges entre professionnels

«Label Suisse a également été l'occasion de coaliser des professionnels de la scène musicale venus de toutes les régions linguistiques de Suisse», indiquent encore les organisateurs.

Ils ont échangé ensemble autour de thèmes impactant directement leur secteur comme l'export à l'international, la santé au travail ou encore la violence et le harcèlement sexuel. (ats/jch)

M6 aligne les clichés sur la Suisse
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Très mauvaise nouvelle pour la Patrouille suisse
L'entretien des fameux Tiger F-5 coûte 40 millions par an à la Confédération qui souhaite mettre un terme à leur exploitation. Malgré une dernière tentative de sauvetage, l'avion s'est définitivement écrasé lors d'un vote au Conseil national.

C'en est fini de l'escadrille de jets de la Patrouille suisse. Jeudi soir, le Parlement a échoué dans ce qui pouvait être la dernière tentative de sauvetage des Tiger F-5.

L’article