Suisse
Genève

Conseil d'Etat: la droite genevoise se soude pour le deuxième tour

Nathalie Fontanet, candidate PLR au Conseil d'Etat, parle avec des personnes, a Uni Mail lieu de depouillement centralise pour l'election du Grand Conseil et du premier tour de l'electi ...
Celle qui se présente sous le nom de «l'Alliance genevoise» sera portée par les deux élues PLR Nathalie Fontanet et Anne Hilpolt, le MCG Philippe Morel, la candidate du Centre Delphine Bachmann et l'UDC Lionel Dugerdil. Elle est axée sur l’économie et la fiscalité.Image: sda

Conseil d'Etat: la droite genevoise se soude pour le deuxième tour

A Genève, lors du second tour de l'élection du Conseil d'Etat, qui se tiendra le 30 avril, le PLR, le Centre, l'UDC et le MCG feront bloc commun.
03.04.2023, 23:14
Plus de «Suisse»

Le PLR, le Centre, l'UDC et le MCG ont décidé lundi soir de former une alliance «inédite» pour partir à la conquête du Conseil d'Etat genevois et renverser la majorité rose-verte actuelle. Les quatre formations présenteront cinq candidats. Le second tour de l'élection du Conseil d'Etat se tient le 30 avril.

Les couleurs de cette «Alliance genevoise» seront portées par les deux élues PLR Nathalie Fontanet et Anne Hilpolt, le MCG Philippe Morel, la candidate du Centre Delphine Bachmann et l'UDC Lionel Dugerdil. Les quatre partis se sont entendus sur un programme commun axé sur la défense du pouvoir d'achat et la baisse des impôts.

Dans des communiqués identiques, le PLR, l'UDC et le MCG ont indiqué leur souhait de voir un gouvernement qui soit le reflet du Parlement, et garantir ainsi une «stabilité institutionnelle qui a cruellement fait défaut ces dernières années». Dimanche, les Genevois ont élu un Grand Conseil à claire majorité de droite. (jod/ats)

watson s'est invité à la première Mum's party de Suisse romande👇

Vidéo: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Voici qui pourrait reprendre la tête de la SSR
La SSR avait prévu d'élire un nouveau directeur général au mois de juin. Selon nos informations, la décision aura lieu au final le 25 mai. Et la liste des candidats n'est pas connue, malgré deux noms évoqués. Que se passe-t-il?

La Société suisse de radiodiffusion (SSR) est agitée. Elle devait élire son nouveau directeur, ou sa nouvelle directrice, le mois prochain. Mais elle a annoncé que l'annonce devrait en fait tomber à l'avance, la semaine prochaine déjà.

L’article