bien ensoleillé
DE | FR
Suisse
Instagram

Neuchâtel s'est fait pirater son compte Instagram

Neuchâtel s'est fait pirater son compte Instagram
Le compte Instagram de la ville de Neuchâtel a disparu subitement le 27 août dernier.Image: Shutterstock

L’histoire rocambolesque de Neuchâtel qui a perdu sa page Instagram

La ville de Neuchâtel a perdu, au mois d'août 2022, son compte Instagram qui réunissait près de 25 000 followers. Un bon samaritain est venu à la rescousse. Récit d'une histoire rocambolesque et retour sur les enjeux sécuritaires des réseaux sociaux.
30.01.2023, 20:0831.01.2023, 06:55
Suivez-moi
Plus de «Suisse»

«Du jour au lendemain, notre compte a été désactivé, la page n'existait plus» raconte Françoise Kuenzi, responsable communication de la ville de Neuchâtel. La page, c'est le compte Instagram de la ville de Neuchâtel qui a disparu subitement le 27 août dernier, victime d'un hacker. La ville a réagi aussitôt:

«Nous avons suivi la procédure demandée par le groupe Meta dans ce cas, immédiatement et à trois reprises, sans réponse. Le Conseil communal a également écrit à la filiale suisse de Meta à Zurich sans réponse non plus.»
Françoise Kuenzi, responsable communication, ville de Neuchâtel

Elle dépose plainte auprès du Ministère public et fait appel à la brigade d'investigation numérique de la police cantonale. «Elle a mené une enquête fouillée, mais malheureusement sans résultat», déplore Françoise Kuenzi. Envolés donc les 25 000 followers (depuis octobre 2016) et ses 5000 publications. Jusqu'au jour où un particulier les contacte pour offrir spontanément son aide.

Allo Meta?

«Je leur ai dit que j'adorais leur page et que j'essaierais de les aider grâce à mon réseau» sourit Ardeschir Dabaghchian, entrepreneur neuchâtelois. Il se lance alors à la pêche aux informations. L'objectif? Trouver la bonne personne chez Meta qui pourra débloquer la situation.

«C'est une connaissance d'une connaissance, dira-t-on»
Ardeschir Dabaghchian, entrepreneur et bon samaritain

Mais comment un privé a pu joindre un collaborateur influant chez Meta? L'entrepreneur ne souhaite pas nous détailler sa méthode, mais il nous explique qu'il a effectué une sélection draconienne des collaborateurs de Meta sur les réseaux sociaux pour cibler le bon contact.

Une mésaventure similaire est arrivée au syndic de Lausanne

Ardeschir Dabaghchian s'est alors mué en porte-parole de la ville de Neuchâtel pour convaincre l'employé de la firme californienne.

«J'ai dit à cette personne que ces 25 000 followers perdus formaient un outil de communication puissant. Une communauté comme celle-ci prend du temps à se construire»
Ardeschir Dabaghchian, entrepreneur

Son argumentaire a fait mouche. Il met alors en relation son fameux contact (dont il taira le nom) avec la ville et en moins de deux jours, le compte Instagram de la ville réapparaît comme par magie.

«A notre grand étonnement, le compte s'est affiché et Meta nous a expliqué les nouvelles conditions pour y accéder. Nous obtenions en quelques jours ce que nous cherchions à faire depuis plusieurs mois.»
Françoise Kuenzi, responsable communication Ville de Neuchâtel
La sécurité de vos comptes Facebook et Instagram, ça vous préoccupe?
Les conseils de l'expert en sécurité de l'information
«Dans l’extrême majorité des cas l’usurpation d’un compte est le résultat d’une attaque basée phishing en amont» explique Stéphane Koch, vice-président d’ImmuniWeb SA. Pour éviter de mauvaises surprises, voici ses conseils:
- Créer des mots de passe long et complexe (minimum 14 caractères).
- Utiliser un gestionnaire de mots de passe qui centralise tous vos accès via des mots de passe uniques.
- Activer la double authentification (y compris sur le gestionnaire de mot de passe). Elle permet de valider votre tentative de connexion en fournissant un code par le biais d'une application mobile par exemple.
- Se former et être sensibilisé à la sécurité informatique sur les réseaux sociaux.

Autorités et particuliers, même galère ?

Comment expliquer que les autorités aient autant de peine à être entendu par le géant des réseaux sociaux?

Et bien, tout d'abord, il faut faire entendre ses arguments auprès d'Instagram qui revendique un milliard d'utilisateurs, rappelons-le. Et pour cela, il faudrait déposer une plainte pénale. Ainsi comme le précise Juliette Ancelle, avocate: «Le dépôt d'une plainte pénale augmente le succès d'être entendu par Meta.» Ensuite, comme l'a expérimenté la ville de Neuchâtel, sans interlocuteur, pas de solution. Pour y remédier, Stéphane Koch propose le création d'une plateforme qui non seulement centraliserait et permettrait de répertorier tous les comptes officiels, mais représenterait aussi un point de contact privilégié pour gérer les échanges.

«Cette plateforme pourrait être gérée par le Centre national pour la Cybersécurité (NCSC). Le public pourrait aussi s'y référer pour vérifier l'authenticité des comptes. Et un point de contact unique permettrait d’avoir un seul interlocuteur pour gérer toutes les demandes auprès des services tels que Meta.»
Stéphane Koch, expert en sécurité informatique

Le Centre national pour la cybersécurité pourrait ainsi devenir l'interlocuteur principal de Meta ou d'autres, la fameuse «bonne personne» à laquelle les autorités s'adresseront en cas de problème. Une solution qui évitera au bon samaritain neuchâtelois de devenir la personne de contact des autorités romandes.

Qui peut porter plainte et pourquoi?
«L'usurpation d'identité en tant que telle n'est pas répréhensible pénalement en Suisse» précise l'avocate Juliette Ancelle. Dans le cas du faux compte du syndic de Lausanne, il ne lui est aujourd'hui pas possible de porter plainte au pénal pour le motif d'usurpation d'identité; seules les victimes des arnaques du faux compte peuvent le faire pour d'autres infractions pénales, par exemple l'escroquerie. Mais attention, cela ne veut pas dire pour autant que le syndic ou les autorités lésées restent impassibles, car cela peut aussi tomber sur le coup d'autres infractions pénales comme la diffamation par exemple. En ce qui concerne la ville de Neuchâtel, elle a porté plainte auprès du Ministère public pour «accès indu à un système informatique», mais comme expliqué plus haut, cela n'a pas fait réagir Meta pour autant.
Calme-toi mère Nature
1 / 18
Calme-toi mère Nature
partager sur Facebookpartager sur X
C'est quoi le métaverse?
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
«Nous avons dû réduire la voilure»: le patron du Salon de l'auto se confie
Le Salon de l'auto revient à Genève après quatre ans d'absence et une édition réduite. Son directeur Sandro Mesquita explique ce choix et pourquoi plusieurs marques ne vont pas venir.

Plus compact, plus court, plus petit. Le Salon international de l'automobile de Genève (GIMS) revient sur les rives du Léman la semaine prochaine avec un format réduit, après quatre ans d'absence et une édition organisée au Qatar en 2023.

L’article