DE | FR
Seize degrés et un beau temps à Cagliari, mais Stefano Carta n'a pas le droit de sortir. Ni même de retourner en Suisse.
Seize degrés et un beau temps à Cagliari, mais Stefano Carta n'a pas le droit de sortir. Ni même de retourner en Suisse.image: Stefano Carta.
Interview

Vacciné, boosté et guéri, ce Suisse a (encore) chopé le Covid. Il raconte

Ce Suisse avait toutes les raisons de ne pas contracter le Covid-19. Guéri, vacciné et finalement boosté, il pouvait prétendre à une parfaite immunité. Et pourtant, son test post-Nouvel an s'est révélé positif. Témoignage.
Diese Story ist auch auf Deutsch verfügbar. Zur Story
06.01.2022, 05:4707.01.2022, 18:21
Patrick Toggweiler
Patrick Toggweiler
Patrick Toggweiler
Suivez-moi

Pour Stefano Carta, 38 ans, l'année aurait dû bien commencer: après avoir passé ses vacances de Noël en Italie, le trentenaire originaire de Zurich avait prévu de commencer un nouveau job lundi. Malheureusement, il a dû revoir ses plans: un test Covid de routine, après Nouvel An, lui révèle qu'il est positif. Il se retrouve donc à présent confiné dans son appartement de Cagliari.

Si cela n'a rien d'exceptionnel par les temps qui courent, le cas de Stefano est intéressant: le Zurichois avait déjà été contaminé par le Covid, il y a un an. Par la suite, il a été vacciné, et il a même reçu sa troisième dose récemment. Tous les soupçons se portent donc sur Omicron.

Monsieur Carta, comment vous sentez-vous?
Stefano Carta:
Je vais bien, merci! Je suis un peu fatigué. Passer des jours et des jours seul dans un appartement avec deux jeunes enfants, ça épuise.

Commençons par le début - vous avez été testé positif au coronavirus, pour la deuxième fois...
Nous attendions des invités le 31 décembre et, comme il se doit, nous nous sommes testés la veille au soir. Ensuite, je me suis roulé une cigarette sur le balcon. C'est alors que j'ai entendu ma femme crier: «Cazzo Amore, ton test est positif». J'ai bien sûr d'abord pensé à une blague. Malheureusement, les plaisanteries de ma femme sont meilleures.

Et votre femme?
Ma femme était et est toujours négative. Pour vérifier, j'ai répété l'autotest - et j'ai de nouveau été positif. Je me suis alors immédiatement placé en isolement. Heureusement, notre situation géographique, avec deux appartements situés juste l'un au-dessus de l'autre, nous le permet.

Qu'en est-il de vos enfants?
Nous ne disposions plus que d'un seul autotest à ce moment-là et avons décidé de tester notre fille aînée. Elle a également été positive. Nous avons passé la matinée suivante à téléphoner à toutes les pharmacies de Cagliari pour obtenir d'autres autotests. Une seule pharmacie a pu nous fournir un seul test. Mais c'était suffisant. Mon fils aussi était positif. Depuis, je suis en quarantaine avec les enfants. Avec des talkies-walkies, nous parlons avec leur maman à l'étage inférieur.

Votre test positif a-t-il fait l'objet d'examens complémentaires? Savez-vous s'il s'agit du variant Omicron?
Non, nous ne le savons pas. Mais si je devais parier, je parierais dessus. Je n'ai reçu le booster que récemment - et je n'ai pas perdu le sens du goût. Pour le reste aussi, la maladie me semble différente de la première fois.

Qu'est-ce qui est différent?
Je n'ai pas le moindre symptôme. Rétrospectivement, il y a peut-être eu le seul jour où j'ai éternué un peu plus que d'habitude, avec un petit mal de tête. Mais c'est seulement parce que je sais maintenant que j'ai été contaminé. Les jours en question, je ne l'aurais même pas remarqué. Il est bien possible que ce ne soient que des symptômes de mon mode de vie pendant les vacances (rires).

Sur une échelle de 1 (pour complètement imperceptible) à 10 (pour les symptômes les plus graves), quelle note donneriez-vous à votre maladie actuelle?
Pas plus de deux.

Et comment était-ce la première fois, il y a un an?
A l'époque, je toussais, mon nez coulait, et j'ai perdu le sens du goût. Pour un Italien, c'est très pénible pendant la période de Noël. J'ai été très fatigué pendant quelques jours, j'avais des vertiges.

Quelle note auriez-vous donnée?
Je n'ai pas dû aller à l'hôpital, mais c'était très pénible. Un 6,5.

Avez-vous eu d'autres troubles par la suite?
Je ne sais pas grand-chose sur le Covid long - comment attribuer exactement les différents symptômes au Covid en général - mais j'ai eu ensuite des problèmes pulmonaires pendant un mois. Je me suis fait tester, et la fonction pulmonaire était effectivement loin d'être satisfaisante. J'ai été traité pendant un mois avec de la cortisone, et un autre test a donné de bien meilleurs résultats.

Il n'est pas clair s'il y a un lien avec le Covid. Mon nez aussi se sentait étrangement bien jusqu'à l'été. Beaucoup trop sec. Les causes de ces troubles ne seront sans doute jamais totalement élucidées.

Pour mémoire, vous vous êtes fait vacciner par la suite?
Bien sûr que oui. J'ai reçu la première dose en juillet, mais j'ai été refusé plus ou moins violemment lors du deuxième rendez-vous de vaccination. J'aurais peut-être dû être plus insistant.

Mais vous avez quand même reçu la deuxième vaccination par la suite?
Sous forme de booster, oui. Mais ce n'était que la moitié de la dose le 14 décembre. J'ai reçu les deux fois du Moderna... Une précision peut-être encore intéressante: pendant ma première maladie Covid, je n'ai pas bu d'alcool. Plus tard, lorsque j'ai pris une petite bière, alors que je me sentais mieux, j'ai immédiatement été pris de vertiges. J'ai dû m'asseoir. Je n'avais jamais ressenti une réaction aussi violente à l'alcool auparavant. Certainement pas avec de si petites quantités.

Et maintenant?
Maintenant, je peux boire de la bière même pendant la maladie (rires).

Il y a donc encore de l'espoir?
Si je suis un cas représentatif, certainement. J'ai bon espoir. Mon expérience correspond à ce que l'on peut lire sur Omicron.

Et comment cela se passe-t-il pour vous?
Je n'ai reçu aucune instruction de la part des autorités. Elles sont actuellement totalement débordées, ici, en Italie. Mais selon la loi, je dois rester en quarantaine pendant dix jours. Après trois jours sans symptômes, je peux prendre l'avion en cas de test négatif. Et c'est exactement ce que nous prévoyons de faire.

Alors nous vous souhaitons à vous, aux enfants et à la femme une bonne continuation et tout le meilleur.

(traduit et adapté par mbr)

Caddie, le fabriquant de chariots est en faillite

Plus de Covid? En veux-tu en voilà

Tanja Stadler: «Il est trop tôt pour dire si nous nous ferons vacciner régulièrement»

Link zum Artikel

«On pourra se détendre mi-avril»: ce virologue se montre optimiste sur Omicron

Link zum Artikel

Plus de 87 000 cas signalés ce week-end ++ 68% des Suisses entièrement vaccinés

Link zum Artikel

Les vaccinés à bout envers les non-vaccinés? «Il y a un grand malaise»

Link zum Artikel
Trop occupé pour lire l'actu? Voici un récap en mèmes
Chaque semaine, les mèmeurs de watson te concoctent un récap de l'actu. Au menu: les CFF enfin à l'heure, Zemmour condamné et Jean-Luc Mélenchon qui invente les meetings «olfactifs».
L’article