Suisse
Karin Keller-Sutter

Karin Keller-Sutter élue meilleure Ministre des Finances 2024

epa11039921 Swiss Federal Councillor Karin Keller-Sutter speaks during a press conference after signing of the agreement of mutual recognition in financial services for over two years between Switzerl ...
Karin Keller-Sutter.Keystone

La Suisse a la meilleure ministre des Finances d'Europe

Le magazine financier The Banker a nommé Karin Keller-Sutter meilleure ministre des Finances de l'année. La conseillère fédérale réagit avec retenue.
02.01.2024, 15:5503.01.2024, 07:03
Francesco Benini / ch media
Plus de «Suisse»

Fin novembre 2023, le Financial Times avait classé Karin Keller-Sutter parmi les femmes les plus influentes de la planète. Aujourd'hui, la Conseillère fédérale est à nouveau récompensée: le magazine financier britannique The Banker l'a nommée ministre européenne des Finances de l'année 2024.

Le magazine justifie cette distinction par le «rôle déterminant» que la ministre suisse des Finances a joué dans l'accord UBS-CS et dans «d'autres réformes».

Spécialisée dans la finance, la revue The Banker a été fondée à Londres en 1926. Elle paraît mensuellement et appartient au Financial Times. Chaque année en juillet, «The Banker» publie la liste des 1000 plus grandes banques du monde.

The Banker décerne le prix de la «Banque de l'année» et de la «Transaction de l'Année». Le magazine honore également les dirigeants de banques centrales et les ministres des Finances qui se sont distingués par des mesures visant à stimuler la croissance et à stabiliser l'économie.

Le rachat a rapporté de l'argent à la Confédération

Au cours des trois dernières années, le magazine a récompensé les ministres des Finances de la Grèce, de la Lituanie et de la France. Maintenant, c'est au tour de Karin Keller-Sutter. Que pense la conseillère fédérale de l'honneur qui lui est fait?

«Je suis ravie de ce prix, même si j'aurais préféré que l'affaire du Crédit Suisse nous ait été épargnée», confie Karin Keller-Sutter. En mars 2023, les autorités suisses ont réussi à empêcher une crise financière internationale imminente, évitant ainsi des dommages à l'économie et aux citoyens.

«Nos institutions ont donc fonctionné. C'est une raison d'être confiante pour moi - mais aussi un encouragement à améliorer davantage la régulation bancaire. Nous travaillons là-dessus»
Karin Keller-Sutter

Lors de la fusion d'urgence du Crédit Suisse avec UBS en mars 2023, la Confédération a fourni d'importantes garanties financières à la banque. En août, UBS a estimé que le risque était sous contrôle et a renoncé aux 9 milliards de garantie de perte assurés par l'Etat.

Les contribuables n'ont donc pas eu à supporter de pertes. Au contraire, le ministère des Finances, dirigé par Keller-Sutter, a annoncé que la Confédération avait empoché 200 millions de francs grâce aux intérêts payés par UBS dans l'opération.

(Traduit de l'allemand par Tim Boekholt)

La visite d'Emmanuel Macron en Suisse
1 / 23
La visite d'Emmanuel Macron en Suisse
source: sda / anthony anex
partager sur Facebookpartager sur X
Il offre à son fils de trois ans un cadeau à 400 000 balles
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Des milliers de personnes dans la rue pour les droits des femmes
Les femmes se sont mobilisées vendredi pour l'égalité salariale, des salaires minimaux et des rentes décentes lors de la grève féministe du 14 juin.

Des dizaines de milliers de femmes se sont mobilisées vendredi pour faire valoir leurs droits, à l'occasion de la traditionnelle grève féministe du 14 juin. L'égalité salariale, des salaires minimaux et des rentes décentes ont figuré au coeur des revendications.

L’article