en partie ensoleillé
DE | FR
Suisse
Kosovo

Le premier ministre kosovar veut davantage de soldats suisses

Le Kosovo veut davantage de soldats suisses

epa10279178 Members of the Latvian contingent of NATO-led international peacekeeping force in Kosovo (KFOR) observe the Jarinje border crossing between Kosovo and Serbia at Jarinje, Kosovo, 01 Novembe ...
Le contingent suisse au Kosovo était de 165 soldats en 2019. Le nombre évolue en fonction de la situation.Image: sda
L’armée suisse participe à la Kosovo Force depuis octobre 1999, d'abord en tant que compagnie logistique non armée, puis elle a adapté ses tâches et ses effectifs aux besoins du groupe.
20.01.2023, 05:3020.01.2023, 09:34

Le Premier ministre kosovar Albin Kurti s'est prononcé en faveur d'un renforcement de la Swisscoy dans son pays. Le Kosovo doit non seulement poursuivre son engagement, mais aussi voir la contribution suisse augmenter, a-t-il déclaré:

«Davantage d'officiers et de soldats suisses sont toujours très bienvenus chez nous. Le Kosovo est «infiniment reconnaissant à la Suisse pour son engagement avec la Swisscoy.»
Albin Kurti

En novembre dernier, le Conseil fédéral avait demandé au Parlement de prolonger jusqu'à fin 2026, l'engagement de la Swisscoy au Kosovo et de pouvoir augmenter l'effectif du contingent de maximum 30 militaires en cours de mandat.

La Commission de la politique de sécurité du Conseil des Etats s'est prononcée en faveur de ces changements la semaine dernière.

Le contingent suisse a évolué ces vingt dernières années, parfois à la hausse, parfois à la baisse, en fonction de la situation sur le terrain et des besoins de la KFOR. Le contingent est passé de 235 à 190 militaires en avril 2018, puis à 165 en octobre 2019. (ats/jch)

La réaction de miss Kosovo à la victoire de Miss USA est priceless

Video: twitter
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Un pas de plus vers l'envoi d'armes suisses en Ukraine
Après la commission de sécurité du Conseil national, c'est celle des Etats qui se dit favorable à l'autorisation de réexporter du matériel de guerre suisse en Ukraine. Le Conseil fédéral aura le dernier mot.

Chars ou munitions suisses doivent pouvoir être réexportés sous de très strictes conditions. La commission de politique de sécurité du Conseil des Etats valide un assouplissement de la loi sur le matériel de guerre, sans aller aussi loin que son homologue.

L’article