DE | FR
Flags photographed during the Pride March LGBTQ + Pride (Lesbian, Gay, Bi, Trans and more), in Geneva, Switzerland, Saturday, July 06, 2019. (KEYSTONE/Martial Trezzini)

Des drapeaux LGBTQ sur le pont du Mont-Blanc, à Genève. Image: KEYSTONE

Ce que Lausanne et Genève font pour la Journée contre l'homophobie

A l'occasion de la Journée internationale contre l'homophobie, plusieurs événements et célébrations ont lieu en Suisse romande. Notamment à Genève et à Lausanne. Tour d'horizon.



Les chiffres viennent de tomber: une agression homophobe a lieu chaque semaine en Suisse. Soit 61 cas enregistrés par les associations en 2020. Malgré les mesures contre la pandémie et la réduction de la mobilité, ce chiffre est resté stable par rapport à l'année précédente.

Ce lundi 17 mai marque la Journée internationale contre l'homophobie et de nombreux événements ont lieu en Suisse romande, notamment à Lausanne et à Genève. Tour d'horizon:

Traduction: pour la diversité, la tolérance, l'acceptation, le respect et l'égalité. Des choses qui devraient être une évidence. Si c'était le cas, il n'y aurait pas besoin du #IDAHOBIT2021 (le hashtag de la journée contre l'homophobie). alain berset / twitter

A Lausanne

Pour cette journée internationale contre l'homophobie, la transphobie et la biphobie, la capitale vaudoise fait flotter un drapeau arc-en-ciel sur son Hôtel-de-Ville:

«La Ville entend contribuer activement à lutter contre les préjugés et l'invisibilisation qui touchent les personnes LGBTIQ+ et leurs proches et à développer un environnement social plus inclusif»

Municipalité de Lausanne

La Municipalité de Lausanne en profite également pour annoncer deux points importants:

  1. Son soutien en faveur du projet de «mariage pour tous»,, sur lequel les Suisses devront voter en septembre.
  2. La Ville présentera, d'ici l'été, un «plan d'action municipal LGBTIQ+», en matière d'inclusion en tant qu'employeur et en tant que fournisseur de prestations.

Les écoles vaudoises agissent aussi

Le Département de la formation, de la jeunesse et de la culture (DFJC) du canton de Vaud annonce ce lundi un plan d'action contre l'homophobie et la transphobie. Le DFJC a présenté ce lundi un plan d'action qu'il déploiera dès la prochaine rentrée d'août et qui aura pour objectif de:

A Genève

La Ville de Genève sensibilise la population genevoise aux discriminations en lien avec l’orientation sexuelle et l’identité de genre à travers une campagne d’affichage public et des événements, notamment:

Une cérémonie à la mémoire de Bartholomé Tecia, collégien de 15 ans qui a été exécuté le 10 juin 1566 à Genève pour «crime de sodomie». Des prises de parole, l'affichage de drapeaux ainsi qu'un lancer de roses marqueront cette journée, organisée en collaboration avec des associations telles que Dialogai.

Par ailleurs, comme chaque année, le Jet d’eau sera également éclairé aux six couleurs des communautés LGBTIQ+.

(jch)

Manifestations européennes en soutien à la Palestine

1 / 9
Manifestations européennes en soutien à la Palestine
source: epa keystone / martial trezzini
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Copin comme cochon: les gens au resto

Plus d'articles «Actu»

Le premier café à chats de Suisse a ouvert (et ils ont tous les droits)

Link zum Artikel

La vie politique lève le voile sur son financement. Voici comment ça marche

Link zum Artikel

4 mois de prison pour le «gifleur» de Macron

Link zum Artikel

Six femmes exploitées sans salaire par des diplomates à Genève

Link zum Artikel

Un aumônier catholique défie Rome et bénit des couples gays à Zurich

L'action de Meinrad Furrer se place dans une dynamique européenne plus large qui proteste contre le refus de Rome d'autoriser la bénédiction de couples non hétéros.

Meinrad Furrer a béni des couples homosexuels, lundi, à Zurich. L'action de cet aumônier catholique s'inscrit dans le cadre d'une protestation en Europe contre le refus de Rome d'autoriser la bénédiction de couples non hétérosexuels.

La cérémonie a eu lieu entre 16h et 21h sur le kiosque à musique du parc du Platzspitz à Zurich, non loin de la gare centrale. Les couples étaient assis sur un banc arc-en-ciel lorsqu'ils ont été bénis.

Selon Meinrad Furrer, il s'agissait de la première bénédiction …

Lire l’article
Link zum Artikel