Suisse
Météo

Météo: un risque de crues menace Genève et le Valais

Un risque de crues menace toute la Suisse romande

Des pompiers du SIS (Services Incendie et Secours) et ainsi que des pompiers volontaire installent des barrages mobiles le long de l'Arve suite a la montee des eaux de la riviere, ce mercredi 15  ...
Le niveau de crue de l'Arve est critique, forçant deux ponts à fermer mardi soir à Genève.Keystone
Depuis dimanche, jusqu'à 100 litres de pluie par mètre carré se sont accumulés, notamment à Bienne. La situation rappelle les intempéries qui ont balayé la Suisse à la mi-novembre.
12.12.2023, 23:5513.12.2023, 07:26
Plus de «Suisse»

Les pluies persistantes et la fonte des neiges de ces derniers jours ont aggravé les risques de crues en Suisse, notamment en Valais, où les autorités ont déclaré la «situation particulière». Dans l'Arc jurassien, le niveau du lac de Bienne préoccupe.

Les précipitations sur des sols déjà humides et la fonte importante de la neige ont fait monter le niveau de nombreux cours d'eau. Les niveaux maximaux sont attendus en de nombreux endroits pour jeudi.

La situation est particulièrement critique en Valais, notamment en ce qui concerne le réseau routier. Il n'y a pas de problèmes majeurs localisés, mais une multitude d'événements sur l'ensemble du territoire.

«Dangereux partout»

«La situation est dangereuse partout», a lancé le chef du département de la sécurité, des institutions et du sport Frédéric Favre lors d'une conférence de presse à Sion pour expliquer la décision du Conseil d'Etat de lui déléguer la subordination de l'Organe cantonal de conduite (OCC):

«L'analyse se fera heure après heure et il faut pouvoir coordonner les mesures de tous les services»

Les autorités veulent pouvoir agir rapidement au «vu de l’évolution attendue de la situation qui pourrait se dégrader au fil des heures»:

«Le but est de planifier et d'anticiper toute dégradation qui pourrait survenir où qu'elle soit. La situation est tendue.»
Marie Claude Noth-Ecoeur, cheffe de l'OCC

Pour l'ingénieur cantonal Vincent Pellissier, l'ensemble du catalogue des catastrophes naturelles - éboulements, débordements de cours d'eau, chutes de pierres, laves torrentielles, coulées ou encore avalanches - sont possibles.

«Tous les trente ans»

«L'ampleur de la situation est exceptionnelle en cette période de l'année», a expliqué l'ingénieur, parlant d'un genre d'événement «qui se produit tous les trente ans»:

«En plus de la pluie qui tombe au-dessus de 2000 mètres, s'ajoute la fonte de la neige accumulée»

Les sols sont saturés d’eau et provoquent une instabilité géologique, notamment le long des axes routiers. Des éboulements, des glissements de terrain ainsi que des chutes de pierres ont eu lieu dans tout le canton, abonde le Conseil d'Etat.

C'est le cas notamment sur la route entre Les Valettes et Champex, près d'Orsières, qui s'est affaissée sur 10 à 15 mètres en raison d'un glissement de terrain. «Il faudra trois ou quatre mois pour la remettre en état», prévient l'ingénieur cantonal.

Ponts fermés à Genève

A Genève, les ponts du Val d'Arve et des Acacias ont été fermés mardi soir en raison d'une crue de la rivière Arve, a indiqué la police cantonale. D'autres ponts risquent d'être fermés pendant la nuit de mardi à mercredi, précise Alertswiss.

Des inondations sont à prévoir. Ces fermetures risquent d'occasionner de fortes perturbations sur la mobilité, selon la police.

Le canton de Vaud surveille pour sa part attentivement le niveau de ses cours d'eau et de ses lacs, à Orbe, à Vallorbe ou encore dans la Vallée de Joux. La situation était qualifiée de «stable» mardi après-midi. Le dispositif sera maintenu jusqu’à la fin du passage pluvieux, prévue mercredi.

Le lac de Bienne déborde

Le niveau du lac de Bienne n'a cessé de monter mardi pour atteindre vers 18h00 le seuil de 430.10 mètres. Le niveau de crue fixé à 430.35 mètres pourrait être atteint mercredi ou jeudi, mais le lac a déjà débordé à plusieurs endroits.

«Le système hydrologique est totalement saturé», a relevé le canton de Berne, qui ajoute que cela fait longtemps que les sols n'absorbent plus d'eau. Reste que le niveau des eaux n'est actuellement pas comparable à celui des crues de 1999, 2005, 2007 et 2021.

Plusieurs glissements de terrain se sont par ailleurs produits dans l'Oberland bernois. (ats/jch)

Les intempéries en Suisse
1 / 18
Les intempéries en Suisse
Des pompiers du SIS (Service d'Incendie et de Secours) contrôlent les rives de l'Arve, avant la fermeture des berges, suite aux fortes pluies de la nuit, ce mardi 13 juillet 2021 à Carouge. D'importantes précipitations sont à nouveau tombées sur la Suisse dans la nuit de lundi à mardi. Plusieurs alertes météorologiques avaient été émises par MétéoSuisse. (KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi) ... Lire la suite
partager sur Facebookpartager sur X
La montée des eaux de l'Arve met Genève sens dessus dessous
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Le site de géothermie dans le Jura craint une nouvelle action
Vendredi dernier, une centaine de personnes avaient manifesté devant le site. La direction de Geo-Energie Jura craint de nouveaux débordements et préfère annuler une visite des médias prévue ce mercredi.

La tension autour du projet de géothermie profonde à Haute-Sorne (JU) ne retombe pas. Geo-Energie Jura a annoncé lundi avoir annulé la conférence de presse prévue mercredi sur le site par crainte que certains opposants viennent perturber cet événement par des actions illégales.

L’article