Suisse
Météo

Suisse: il a fait (très) froid ce matin et ce n'est pas fini

Il a fait (très) froid ce matin et ce n'est pas fini

Après des chutes de neige ces derniers jours, le ciel s'est dégagé sur la Suisse en ce début de semaine. La nuit a toutefois été glaciale et les températures sont descendues en-dessous de zéro en de nombreux endroits jusqu'à tôt ce matin.
04.04.2022, 07:3904.04.2022, 11:05
Plus de «Suisse»

Sur le Plateau, il a gelé au sol à des altitudes inférieures à 700 mètres, a annoncé MeteoNews sur Twitter lundi matin. Le thermomètre est par exemple descendu à -11,1 degrés à Welschenrohr, dans le canton de Soleure. Mais le gel a surtout pu nuire aux arbres fruitiers actuellement en fleurs.

Dans les régions exposées comme le Jura ou le Valais, la température est tombée au-delà des -10 degrés, indique la carte de MeteoNews. Des flocons de neige tomberont encore sporadiquement tout au long de la journée.

La température est descendue jusqu'à -12 au Jura et -10 au Valais
Image: MeteoNews Schweiz / twitter

Les chutes de neige tardives ne sont pas inhabituelles, rappelle SRF Meteo. Il a par exemple neigé à Lugano le 14 avril 1962. A Genève, des flocons sont encore tombés le 22 avril 1986. La commune d'Arosa (GR) a connu un épisode neigeux le 25 juillet 1977. Les prochains jours s'annoncent toutefois plus doux, a annoncé SRF Meteo. (ats/sia)

Un carambolage monstre sur une autoroute américaine
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Ce robot suisse pourrait conquérir les astéroïdes
Des chercheurs de l'EPFZ ont conçu un robot capable de se déplacer en effectuant des sauts. Le «SpaceHopper» devrait servir dans l'exploration spatiale.

Des scientifiques de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ) ont développé un robot qui se déplace en sautant. Le «SpaceHopper» pourrait être utilisé lors de missions spatiales pour explorer des corps célestes de petite taille.

L’article