Suisse
Pénurie

Pénurie d'électricité: comment la Suisse se prépare-t-elle?

Que fait la Suisse pour se préparer aux coupures de courant cet hiver?

La Suisse pourrait faire face à des coupures de courant si le pays venait à traverser une pénurie d'électricité. Certains cantons romands se préparent tandis que d'autres attendent plus de précisions. Explications.
12.10.2022, 15:0012.10.2022, 17:37
Plus de «Suisse»

La crise énergétique guette. Pour cette raison, le Conseil fédéral pourrait décider de tirer la prise, de manière planifiée, pendant des périodes de quatre heures. Si les entreprises de service à la population comme les services de secours ou les hôpitaux sont bien équipés, ce n'est pas le cas de tous, explique la RTS.

Achats préventifs de génératrices, plan de délocalisation ou encore préparation de points de rencontre d'urgence, plusieurs mesures préventives ont été mises en place pour faire face à une éventuelle coupure de courant commandée par le gouvernement. Une information confirmée par la directrice du centre d'analyse des risques à Genève au micro de La Matinale:

«Nous assurons que les bâtiments et les infrastructures qui répondent aux critères Ostral soient recensés et disposent de plans de continuité d'activité, de groupe de secours ou de lieux de replis. Nous avons donc fait quelques achats préventifs au cas où ces groupes de secours s'avéreraient nécessaires.»
OSTRAL, définition
L'Ostral est l’organisation pour l’approvisionnement en électricité en cas de crise. Elle dépend de l’Approvisionnement économique de la Suisse.

3 millions pour le canton de Vaud

Dans le canton de Vaud, 3 millions de francs ont été investis dans la location d'une vingtaine de génératrices et de 13 chaudières pour assurer les arrières de certains services indispensables, précise la RTS.

A Fribourg, on réfléchit à comment mettre en place «au minimum un point de rencontre d'urgence par village», a déclaré Christophe Bifrare, chef du Service de la protection de la population et des affaires militaires. Et il précise notamment que les grandes communes seront elles équipées de «points d'urgence»:

«Sur les grandes communes, il est logique d'avoir plusieurs points d'urgence. C'est dans ces lieux qu'on pourra venir chercher les informations nécessaires et également les premiers secours.»

A contrario, certains cantons attendent plus de précisions de la Confédération avant d'agir. Ces mesures concernent les infrastructures de l'administration, mais pour l'heure, aucun canton n'a d'informations en ce qui concerne celles appartenant aux communes. Il s'agit là des pharmacies, des usines de traitement d'eau potable ou encore de la production et vente d'aliments. Idem pour les infrastructures privées. (sia)

La France est étouffée par une pénurie de carburant
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Inauguration d'un Centre de compétences en apiculture en Valais
Le Centre de compétences en apiculture (CCA), un projet de 2,2 millions de francs dédié à la formation, la recherche, et l'agritourisme, a été inauguré à Val de Bagnes (VS) par la Société d'apiculture d'Entremont.

Le Centre de compétences en apiculture (CCA) a été inauguré samedi à Val de Bagnes (VS), après une année de travaux. Coût de l'opération: 2,2 millions de francs.

L’article