Suisse
pluie

Météo: bientôt des alertes sur tous les téléphones en Suisse?

Image

Bientôt des alertes météo sur tous les téléphones suisses?

En cas de catastrophes, la Suisse songe à introduire les alertes météo sur les smartphones de la population. Un service qu'elle avait pourtant refusé de mettre en place il y a 6 ans.
25.07.2021, 15:5625.07.2021, 20:49
Plus de «Suisse»

La Confédération examine avec les cantons la possibilité d'utiliser les alertes par téléphone mobile en cas de catastrophe, rapporte dimanche la NZZ am Sonntag.

Il s'agit de la technologie dite de diffusion cellulaire («Cell Broadcast»). Ce service permet de diffuser un même message, grâce à une antenne, à des téléphones se situant dans le rayon de la cellule. La Confédération a renoncé à ce système d'alarme il y a six ans.

Système d'alerte déficient?

A l'époque, tous les téléphones portables n'étaient pas en mesure de recevoir la diffusion cellulaire, explique un représentant de l'Office fédéral de la protection de la population (OFPP). En cas de catastrophe, les sirènes et la radio d'urgence, qui repose sur la technologie FM, sont également utilisées pour donner l'alerte. Un rapport d'audit interne du Département fédéral de la défense a révélé des déficiences dans le système d'alerte d'urgence.

Dans la NZZ am Sonntag, l'OFPP se défend contre ces accusations et parle d'une tâche très complexe et ajoute que de nouvelles possibilités sont en cours d'évaluation.

Pluies, crues et inondations: les intempéries en Suisse
1 / 25
Pluies, crues et inondations: les intempéries en Suisse
L'Aar à proximité du barrage de la centrale hydroélectrique de Hagneck.
source: sda / jean-christophe bott
partager sur Facebookpartager sur X
Vidéos des inondations à New York
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Michael Graber s'excuse pour sa comparaison avec les nazis
Le conseiller national UDC Michael Graber regrette la comparaison qu'il a faite avec les nazis lors de l'altercation entre son collègue de parti Thomas Aeschi et deux policiers fédéraux.

«Je suis désolé et je demande pardon aux policiers», a déclaré Graber dans une interview publiée vendredi par le Blick. Suite à l'incident survenu mercredi sur les marches du Palais fédéral, Michael Graber (UDC/VS) avait reproché aux policiers d'avoir été les premiers à exécuter les ordres de Hitler.

L’article