en partie ensoleillé-3°
DE | FR
Suisse
pluie

Météo: bientôt des alertes sur tous les téléphones en Suisse?

Image

Bientôt des alertes météo sur tous les téléphones suisses?

En cas de catastrophes, la Suisse songe à introduire les alertes météo sur les smartphones de la population. Un service qu'elle avait pourtant refusé de mettre en place il y a 6 ans.
25.07.2021, 15:5625.07.2021, 20:49

La Confédération examine avec les cantons la possibilité d'utiliser les alertes par téléphone mobile en cas de catastrophe, rapporte dimanche la NZZ am Sonntag.

Il s'agit de la technologie dite de diffusion cellulaire («Cell Broadcast»). Ce service permet de diffuser un même message, grâce à une antenne, à des téléphones se situant dans le rayon de la cellule. La Confédération a renoncé à ce système d'alarme il y a six ans.

Système d'alerte déficient?

A l'époque, tous les téléphones portables n'étaient pas en mesure de recevoir la diffusion cellulaire, explique un représentant de l'Office fédéral de la protection de la population (OFPP). En cas de catastrophe, les sirènes et la radio d'urgence, qui repose sur la technologie FM, sont également utilisées pour donner l'alerte. Un rapport d'audit interne du Département fédéral de la défense a révélé des déficiences dans le système d'alerte d'urgence.

Dans la NZZ am Sonntag, l'OFPP se défend contre ces accusations et parle d'une tâche très complexe et ajoute que de nouvelles possibilités sont en cours d'évaluation.

Pluies, crues et inondations: les intempéries en Suisse

1 / 25
Pluies, crues et inondations: les intempéries en Suisse
source: sda / jean-christophe bott
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Vidéos des inondations à New York

Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Comment un double meurtre atroce a eu lieu à Fribourg pour deux tracteurs
Le procès d'un agriculteur fribourgeois, accusé d'avoir abattu froidement un père et son fils un soir de mars 2020 à Sorens (FR), s'est ouvert lundi. Une escroquerie autour de la vente de deux tracteurs est à l’origine du drame, dont les détails sont particulièrement atroces.

C'est un procès sous haute tension qui s'est ouvert à Granges-Paccot (FR), où le Tribunal pénal de la Gruyère s'est «expatrié» pour l'occasion dans une salle pouvant accueillir la quinzaine de journalistes présents, dont trois dessinateurs de presse et une quinzaine de spectateurs.

L’article