DE | FR

Genève: hausse des accidents mortels sur les routes en 2021

En moyenne, une dizaine d'accidents mortels ont lieu chaque année dans le canton.
01.01.2022, 11:0103.01.2022, 06:02

A Genève, les routes ont été plus meurtrières en 2021, par rapport aux années précédentes. Quatorze personnes ont perdu la vie dans un accident de la route l'an passé, dont dix entre le 1er septembre et le 15 novembre.

Dans le détail, les victimes sont six motocyclistes, quatre piétons, deux cyclistes et deux automobilistes, a indiqué Alexandre Brahier, porte-parole de la police genevoise. Tous les âges sont représentés.

A titre de comparaison:

  • Douze personnes avaient perdu la vie en 2020.
  • Neuf en 2019.
  • Cinq en 2018.

En moyenne, une dizaine d'accidents mortels ont lieu chaque année dans le canton. La hausse de 2021 fait suite à la «funeste série» d'accidents de septembre à novembre, relève la police.

Sur l'ensemble des accidents de 2021, les conducteurs sont, dans la majorité des cas, responsables du drame en raison d'un manque de concentration sur la route. Le téléphone portable, une distance insuffisante ou encore des émotions mal contrôlées sont en cause. La police rappelle qu'il faut aussi être en pleine possession de ses moyens et ne pas surestimer ses capacités avant de conduire.

(jah/ats)

Nouvel An: C'est quoi vos résolutions pour 2022?

Plus d'articles sur les cantons

Mosanto doit des millions de francs au canton de Vaud

Link zum Artikel

Malgré leurs vertus, les vélos en ville ont créé de nouveaux problèmes

Link zum Artikel

L'équipe de Geneva Futsal accuse les autorités de la laisser à la rue

Link zum Artikel

Après deux ans sans festin de cochonnaille, le Jura a fait sa fête au porc

Link zum Artikel
Les cantons veulent assouplir les mesures plus rapidement
Le Conseil fédéral devrait prolonger les mesures en vigueur jusqu'à fin février et non jusqu'à fin mars comme annoncé, si l'on en croit la volonté des cantons.

Le Conseil fédéral est régulièrement la cible de critiques pour sa politique trop laxiste et ses mesures jugées trop souples. Pourtant, la semaine dernière, il a mis en consultation auprès des cantons la prolongation de certaines mesures ainsi que l'adaptation des dispositions en vigueur.

L’article