en partie ensoleillé
DE | FR
Suisse
Police

Genève: hausse des accidents mortels sur les routes en 2021

Genève: hausse des accidents mortels sur les routes en 2021

En moyenne, une dizaine d'accidents mortels ont lieu chaque année dans le canton.
01.01.2022, 11:0103.01.2022, 06:02
Plus de «Suisse»

A Genève, les routes ont été plus meurtrières en 2021, par rapport aux années précédentes. Quatorze personnes ont perdu la vie dans un accident de la route l'an passé, dont dix entre le 1er septembre et le 15 novembre.

Dans le détail, les victimes sont six motocyclistes, quatre piétons, deux cyclistes et deux automobilistes, a indiqué Alexandre Brahier, porte-parole de la police genevoise. Tous les âges sont représentés.

A titre de comparaison:

  • Douze personnes avaient perdu la vie en 2020.
  • Neuf en 2019.
  • Cinq en 2018.

En moyenne, une dizaine d'accidents mortels ont lieu chaque année dans le canton. La hausse de 2021 fait suite à la «funeste série» d'accidents de septembre à novembre, relève la police.

Sur l'ensemble des accidents de 2021, les conducteurs sont, dans la majorité des cas, responsables du drame en raison d'un manque de concentration sur la route. Le téléphone portable, une distance insuffisante ou encore des émotions mal contrôlées sont en cause. La police rappelle qu'il faut aussi être en pleine possession de ses moyens et ne pas surestimer ses capacités avant de conduire.

(jah/ats)

Nouvel An: C'est quoi vos résolutions pour 2022?
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Migros et Coop interdisent le port du voile aux caissières
Les deux détaillants fournissent des justifications pour l'interdiction des couvre-chefs dans leurs magasins, qui ne s'applique toutefois pas partout.

L'affaire a suscité un débat houleux parmi les lecteurs de CH-Media. La semaine dernière, on a appris que Migros avait mis à la porte une employée de longue date à Lucerne. En cause, son refus de venir au travail sans voile. Elle s'estime discriminée par son licenciement et porte désormais plainte contre le détaillant.

L’article