DE | FR

Le policier acquitté pour avoir abattu Hervé retourne au tribunal

Le jeune Congolais, armé d'un couteau, avait été tué lors d'une intervention à Bex. Le policier à l'origine du tir avait été acquitté.
19.08.2021, 09:3119.08.2021, 16:12

Le procès en appel du policier qui avait abattu Hervé, un jeune Congolais armé d'un couteau, lors d'une intervention à Bex (VD) en 2016, a débuté jeudi au Tribunal cantonal à Lausanne. En première instance, la justice vaudoise avait acquitté l'agent, estimant qu'il avait agi en état de légitime défense (le résumé de l'affaire ici 👇).

C'est la partie plaignante qui a fait appel au jugement du 31 mars dernier du Tribunal d'arrondissement de l'Est vaudois. Très déçu du verdict, l'avocat de la famille d'Hervé, Ludovic Tirelli, avait alors regretté le refus d'une reconstitution des faits sur place, d'auditions de témoins et de compléments d'expertises.

La mort d'Hervé avait suscité de nombreuses réactions. Plusieurs centaines de personnes avaient manifesté quelques jours plus tard à Lausanne pour rendre hommage à la victime et critiquer la police. La République démocratique du Congo (RDC) était intervenue pour demander des explications aux autorités suisses. Des rassemblements avaient aussi eu lieu le jour du verdict. (ats)

0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
A Lausanne, la piscine de Mon Repos aura des douches non genrées
A Lausanne, la Municipalité va investir 3,1 millions de francs pour rénover les douches et autres sanitaires de la piscine, pour permettre une meilleure inclusion des personnes LGBTIQ+.

Le Conseil communal lausannois a débloqué mardi 4 octobre 3,1 millions de francs pour rénover les sanitaires, vestiaires et douches de la piscine de Mon-Repos, comme l'annonce le 24 heures. Ils seront désormais universels.

L’article