Suisse
Politique

Retraite: voici combien gagnent les ex-conseillers fédéraux

Les rentes des anciens conseillers fédéraux vont être augmentées. (Ici: Doris Leuthard et Pascal Couchepin)
Les rentes de Doris Leuthard et Pascal Couchepin — parmi bien d'autres — vont être augmentées.keystone / shutterstock (montage watson)

Ces ex-conseillers fédéraux n'auraient jamais dû parler de la 13ᵉ rente AVS

Plusieurs anciens conseillers fédéraux sont sortis de leur silence pour militer contre la 13ᵉ rente AVS. Une position qui a énervé une partie de la population, surtout que les retraites des ex-Sages ne cessent d'augmenter.
26.02.2024, 07:47
Plus de «Suisse»

Les rentes versées aux anciens conseillers fédéraux font à nouveau parler d'elles, dans le sillage de la campagne sur la 13e rente AVS. Le 3 mars prochain, le peuple s'exprimera sur cette initiative du Parti socialiste qui vise à rajouter une rente supplémentaire à l'année, sur le modèle du treizième salaire, pour augmenter le soutien aux plus pauvres via l'AVS.

Plusieurs anciens conseillers et conseillères fédérales font en effet campagne contre cette initiative. Tous les partis «bourgeois» ont ainsi vu un ou plusieurs de leurs anciens conseillers fédéraux monter au front contre cette idée. Parmi eux:

  • Pascal Couchepin (PLR)
  • Doris Leuthard (PDC, désormais Centre)
  • Johan Schenider-Ammann (PLR)
  • Adolf Ogi (UDC)
  • Joseph Deiss (PDC, désormais Centre)

Mais les ex-conseillers fédéraux auraient peut-être mieux fait de ne pas s'en mêler. Leur prise de position en faveur du «non» a ravivé la polémique sur les sommes que touchent les «rentiers du gouvernement».

8000 francs de plus en deux ans

24 heures s'est donc intéressé de plus près à leurs rentes. Rappelons qu'en 2024, les anciens conseillers fédéraux recevront pas moins de 236 480 francs. Un montant qui a augmenté de près de 10% sur quinze ans, car il est indexé sur le renchérissement de la vie.

Ainsi, rien qu'entre 2023 et 2024, les anciens Sages toucheront 2341 francs supplémentaires par mois. Alors que si la 13ᵉ rente AVS est acceptée, le rentier moyen suisse gagnera à peu près la même somme: 2450 francs. Mais par année.

Une augmentation qui fait d'autant plus jaser que dans le même temps, les retraités «lambda» ont vu leur rente baisser de près de 10% à cause de la baisse des taux de conversion du 2ᵉ pilier, selon l'Union syndicale suisse.

La moitié du salaire d'un conseiller fédéral

La rente annuelle d'un ex-conseiller fédéral correspond à la moitié de ce que touche un Sage en fonction — faites le calcul pour savoir combien gagne Albert Rösti ou Beat Jans. Elle peut être touchée tant que l'ex-conseiller fédéral ne gagne pas autant que ce qu'il gagnait quand il siégeait au sein des Sept sages.

Comprendre: un ancien conseiller fédérale qui touchera moins de 236 480 francs par année peut toucher l'entièreté de sa rente. Pour rappel, cette somme est financée par le budget de la Confédération.

Adolf Ogi vertement critiqué

L'intervention des anciens conseillers fédéraux a énervé une partie de la population. L'Aargauer Zeitung explique ainsi qu'Adolf Ogi, d'habitude apprécié par la population, a reçu nombre d'e-mails et de lettres au vitriol.

Certaines indiquent sobrement la déception ressentie après la prise de position du Bernois. D'autres sont très critiques, voire insultantes. Extraits:

«Tu peux parler, toi, avec ta grosse pension»
«En tant qu'ancien conseiller fédéral, il faut juste fermer sa gueule»
Alt Bundesrat Adolf Ogi spricht anlaesslich der Vernissage Diplomatische Dokumente der Schweiz, DDS 1993, am Mittwoch, 3. Januar 2024, in Bern. Die Europa-Strategie des Bundesrats nach der historische ...
Keystone
«Shame on you, espèce de c... absolu»

Adolf Ogi a décidé de réagir en répondant à tous les courriers avec un simple: «Je respecte votre opinion, mais je ne la partage pas». L'homme dit se sentir un peu dépassé par la déferlante qui lui est tombée dessus et parle de «perte de respect».

(acu)

La plus grande pâtisserie végane du monde est bernoise
Video: watson
6 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
6
Raiffeisen se penche sur le passé antisémite d'un de ses fondateurs
Les premières banques Raiffeisen en Allemagne ont été fondées par un homme antisémite, mais cela n'a pas affecté les politiques des établissements suisses.

Le fondateur des premières banques Raiffeisen, en Allemagne, était antisémite, mais ses positions n'ont pas influencé la politique des établissements suisses. Une étude mandatée par la banque le révèle, suite à une polémique sur le nom donné à une place à Saint-Gall.

L’article