Suisse
Population

Espérance de vie en Suisse: voici où l'on vit le plus longtemps

La Suisse offre la deuxième espérance de vie la plus élevée d'Europe en 2022.
La Suisse offre la deuxième espérance de vie la plus élevée d'Europe en 2022.Image: KEYSTONE

Voici où l'on vit le plus longtemps en Suisse

La Suisse affiche la deuxième espérance de vie la plus élevée d'Europe, selon les dernières statistiques de l'UE. Certaines régions helvétiques font encore mieux.
25.03.2024, 05:52
Suivez-moi
Plus de «Suisse»

Il fait bon vivre en Suisse, du moins si l'on se fie aux derniers chiffres sur l'espérance de vie, récemment diffusés par l'Eurostat, l'office statistique de l'Union européenne. En 2022, la durée de vie moyenne se montait à 83,7 ans dans notre pays. Cette valeur grimpe à 85,5 pour les femmes, et se situe à 81,8 pour les hommes.

Si l'on regarde au niveau régional, on constate d'importantes différences. Suivant l'endroit, l'espérance de vie peut augmenter ou diminuer de plus d'une année.

Avec une durée de vie moyenne de 84,6 ans, le Tessin trône en tête du classement. Il est suivi par la Région lémanique, formée par les cantons de Genève, Vaud et Valais. L'espérance de vie y est de 84 ans. La Suisse orientale (GR, SH, AR, AI, TG, SG et GL) occupe la dernière place du classement, avec 83,2 ans.

Le bon score de la Région lémanique est dû à plusieurs facteurs, nous expliquait l'année dernière le démographe Philippe Wanner: d'abord l'immigration, qui tire l'espérance de vie vers le haut en raison du fait que les personnes qui migrent sont globalement en bonne santé. De plus, le risque d'accidents de la route, ainsi que la consommation d'alcool et de tabac, y est moins élevé que dans les zones rurales.

Deuxième place en Europe

En comparaison européenne, la Suisse affiche des valeurs très élevées. Notre pays se hisse à la deuxième place du classement continental: seul le Liechtenstein fait mieux que nous, avec une espérance de vie de 83,9 ans. A la troisième position, on retrouve l'Espagne (83,2), suivie par la Suède (83,1) et le Luxembourg (83,0).

Même discours au niveau local: les régions suisses sont très bien situées dans le classement européen, qui en compte quelque 400. Le Tessin occupe la deuxième place, juste derrière Madrid. La Région lémanique est sixième, la Suisse du Nord-Ouest neuvième, tandis que Zurich se classe dixième.

Parmi les régions européennes où l'on vit longtemps on compte également le Trentin, en Italie (84,4 ans), l'Ile-de-France (84,1), ou encore Stockholm (84,0) et la Communauté forale de Navarre, en Espagne (83,9).

A l'autre bout du classement, on retrouve plusieurs régions d'Europe de l'Est, bulgares et roumaines notamment. Une tendance qui se retrouve au niveau national: le pays affichant les valeurs les plus faibles est la Bulgarie (74,2 ans), suivi par la Lettonie (74,5) et la Roumanie (75,1).

Dix ans d'écart entre hommes et femmes

L'Eurostat remarque finalement que l'espérance de vie est, en moyenne, plus élevée chez les femmes que chez les hommes. 2022 ne fait pas exception: au niveau de l'UE, les premières vivent 5,4 ans de plus que les deuxièmes. En Lettonie, cet écart se monte même à 10 ans.

En Suisse, la différence est beaucoup plus faible: 3,7 ans, inférieure donc à la moyenne européenne. L'espérance de vie des Suissesses, 85,5 ans, est la deuxième la plus élevée du continent, après celle des Espagnoles.

Voici à quoi pourrait ressembler la Suisse en 2085
1 / 10
Voici à quoi pourrait ressembler la Suisse en 2085
partager sur Facebookpartager sur X
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Le Conseil fédéral opposé à une 13ᵉ rente AI
Le Conseil fédéral refuse une 13ᵉ rente AI en raison des finances de la Confédération, malgré sa compréhension du sujet.

Une 13ᵉ rente invalidité et une 13ᵉ rente survivant ne peuvent actuellement pas être introduites en raison de la situation financière de la Confédération. Le Conseil fédéral, malgré sa compréhension pour le sujet, a refusé une motion de commission en ce sens.

L’article