DE | FR

Nécessaire ou inutile? La quarantaine de 5 jours fait débat en Suisse

Image: Keystone
Dans la plupart des cantons, la durée de la quarantaine pour les cas contacts a été abaissée à sept jours. Elle pourrait encore être réduite à cinq. Des discussions en ce sens sont en cours, mais pas tout le monde est favorable. Tour d'horizon.
08.01.2022, 09:39

Qui est pour

De cantons se sont montrés demandeurs, a déclaré le ministre lucernois de la santé Guido Graf.

L'organisation patronale Economiesuisse a également demandé récemment une réduction de la quarantaine à cinq jours, en raison du manque de personnel dans les entreprises.

«Le rapport coûts/bénéfices des règles en vigueur concernant l'isolement et la quarantaine devrait être remis en question»
Economiesuisse

Pourquoi ne pas la lever totalement?

De son côté, Guido Graf se demande dans un article de blog publié vendredi si la quarantaine ne devrait pas être «totalement levée» si elle était réduite à cinq jours, le délai entre la contamination et l'obtention du résultat puis la notification des cas contacts correspondant à cette durée.

Guido Graf se demande si la quarantaine ne devrait pas être «totalement levée».
Guido Graf se demande si la quarantaine ne devrait pas être «totalement levée».Image: sda

Même si cela reviendrait à tolérer une contamination silencieuse, cette option pourrait, selon lui, toutefois être «défendable» afin d'obtenir rapidement une immunité de groupe, étant donné que le variant Omicron entraîne moins de cas graves et d'hospitalisation.

Efficacité remise en cause par la quantité des cas

Interrogée vendredi dans le 19h30 de la RTS, la vice-présidente de la taskforce scientifique de la Confédération Samia Hurst reconnaît que dans la situation actuelle, «les mesures de quarantaine perdent en efficacité». Et d'expliquer: «l'utilité de la quarantaine repose principalement sur sa capacité à éloigner rapidement des personnes qui sont plus à risque d'être contagieuses. Or, ces caractéristiques-là sont remises en cause quand il y a énormément de cas, comme actuellement».

Samia Hurst reconnaît que «les mesures de quarantaine perdent en efficacité».
Samia Hurst reconnaît que «les mesures de quarantaine perdent en efficacité».Image: sda

Qui est contre

Une nouvelle réduction de la quarantaine n'est toutefois pas vue d'un bon oeil par le vice-président de la taskforce scientifique de la Confédération Urs Karrer. «Cela ne peut plus être justifié scientifiquement», a -t-il déclaré dans le journal télévisé de la SRF vendredi.

«Trop de personnes pourraient contracter le virus après la quarantaine dans ce cas»

Vendredi, selon l'Office fédéral de la santé publique, près de 90 000 personnes testées positives au Covid-19 se trouvaient en isolement. Et un peu plus de 28 000 étaient en quarantaine après avoir été en contact avec des personnes infectées. Les données concernaient 17 cantons et le Liechtenstein. (ats/asi)

Lutter contre le Covid avec Maman j'ai raté l'avion

Les dernières restrictions Covid en Suisse?

10 questions sur les règles Covid qui s'appliquent en Suisse

Link zum Artikel

Les chiffres du Covid-19 en Suisse

Link zum Artikel

Restrictions Covid: «Il manque un musicien dans la task force»

Link zum Artikel

Omicron, restrictions, antivax: et si on annulait simplement Noël?

Link zum Artikel
Le registre suisse de dons d'organes a de grosses failles de sécurité informatique
Le registre national du don d’organes présenterait des lacunes en matière de sécurité et de protection des données. Alerté, le Préposé fédéral à la protection des données et à la transparence (PFPDT) a ouvert jeudi dernier une enquête contre la fondation Swisstransplant.

Adrian Lobsiger, préposé fédéral à la protection des données et à la transparence, a ouvert une enquête jeudi dernier contre Swisstransplant, le registre suisse de dons d'organes. Il a été alerté par l'émission Kassensturz de la télévision alémanique SRF sur de grosses failles dans le système informatique.

L’article